AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yume - it turns out that freedom is nothing without you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité




Invité

Dim 4 Oct - 16:58
Prénom nom
ATTAQUE
✦✦✦✦✦✦✦✧✧✧
DÉFENSE
✦✦✦✦✧✧✧✧✧✧
MAGIE
✦✦✦✦✦✧✧✧✧✧
SOIN
✦✦✦✧✧✧✧✧✧✧
VIE
✦✦✦✦✦✦✧✧✧✧

« Sayonara... Onii-chan... »

✦ Prénom : Yume
✧ Âge : 16 ans
✦ Groupe :Freelancer
✧ Rang : Onion Knight
✦ Type d'arme : Épée légère
✧ Type préféré de combat : La vitesse et l'agilité (elle est petite)
✦ Pouvoir spécial : Non, à développer inRP, sûrement.


Watashi- ?;


Yume, tu es une gentille personne. Mais tu es dans un instant de ta vie où tu risques de pas mal changer. Tu viens de perdre des proches de ta famille et tu te retrouves dans un monde totalement inconnu, étant frustré, tu ne sais pas trop quoi faire et tu es confuse. C'est ta situation actuelle. Ton caractère a des chances de changer... tout dépendra sur qui tu vas tomber avant de la retrouver. Et c'est à savoir si tu vas la retrouver aussi. Tu vas vraiment dépendre de ton futur.

Mais comment étais-tu avant ? Tu étais une fille si simple. Tu étais donc gentille, prête à offrir ton aide en cas de besoin. Tu as déjà aider un village et tu as apprécié la chaleur héroïque qu'on t'a offerte par la suite. Ton côté héroïque s'était plus ou moins développé. Tu es vraiment une fille banale sur le coup. Après tout, tu étais une enfant... Amicale, accueillante, souriante, essayant d'être forte psychologiquement. Tu es le genre de personne à ne pas montrer ta tristesse, pas parce que ça peut être un signe de faiblesse, mais tu n'avais pas vraiment envie d'inquiéter les autres si tu pleurais de tristesse vraiment beaucoup. Comme quand tu as perdu ton brave compagnon. Tu faisais comme si tu allais bien et la nuit tu pleurais et tu étais triste. Ça a tout de même fini par passer, c'était une petite déprime !

Tu es aussi quelqu'un de plus ou moins mature pour ton âge. Du moins, si on te compare à Hanae, tu l'es vraiment comparé à elle, tu as le rôle de la grande sœur alors que vous avez le même âge. Sinon, tu restes une enfant... plus ou moins mature oui, c'est l'aspect que tu montres car tu restes sérieuse et calme dans certaines situation mais mais, tu restes une enfant. Si un drame se passe, tu ne sais pas comment réagir, tu ne sais pas quoi faire, tu vas à gauche, puis à droite. Puis non, c'est pas le bon choix. Donc tu es un peu indécise par moment et perdue.

Ta sympathie t'as permis d'avoir de nombreux amis dans ton village. Tu tiens vraiment à tes amis et quand tu perds quelqu'un de proche, tu es triste, très triste. Tu viens de perdre ton frère et tu grand-père. La douleur est présente, mais tu es très confuse dès événements qui t'arrivent. Tu as en tête de trouver ton amie qui a aussi été emporté. Tu ne sais pas si quelqu'un d'autre du village a été emporté... Donc quand tu paniques, tu ne réfléchis pas souvent. Pour réfléchir il faut que tu te calmes. Après pour te calmer, c'est comme tout le monde, il y a plusieurs moyens. Ton frère savait te calmer. Il l'a fait plusieurs fois. Mais il n'est plus là. Tu ne t'en rends pas encore compte vraiment psychologiquement. Mais ça risque vraiment de rester marquer. Vraiment, encore une fois. Les événements sont passés trop rapidement pour toi et tu ne gères actuellement pas.

Ce qu'il faut vraiment retenir de toi, c'est que tu as des gros risques de changer à cause de cette frustration. Ceci dit, tout dépendra de ton futur.

Watashi no kako?;
Tu ne les as pas connus, ou du moins. Tu n'as aucun souvenir d'eux. Et pourtant, ce sont bien eux qui t'ont mis au monde. Ils ne sont pas mort à ta naissance, mais deux années après. Tu as passé deux ans aux cotés de tes parents. Seulement deux années dont tu n'as pas souvenir. Tu sais très bien qu'ils se sont occupés de toi comme ils l'ont pus. Ton frère et ton grand-père n'ont fait que de le répéter. Pourtant... Tu n'avais l'impression de ne pas les connaître. Tu savais leurs visages par le biais d'une simple photo. Une photo familiale qui date d'un an et demi. Il y avait toi étant bébé, ton frère, ta mère, ton père et ton grand-père. Votre famille évidemment ! Une famille détruite maintenant. Mais vous vivez comme ça maintenant. Il s'en est passé des choses dans ta vie. Tes parents t'ont offert le prénom de « Yume », ce prénom signifie « Rêve ». Un beau prénom donné par tes parents. L'idée venait de ta mère. Ton père avait directement dit oui en voyant le prénom que pensait ta maman. L'accord a été rapide et efficace. Ton prénom, il te plaît ! Quant à ton frère, il s'appelait Aki. Deux prénoms courts. Il n'y avait que ton grand-père qui avait un prénom à rallonge. Mais qu'importe, dans ton village, tout le monde l'appelait « Grand-père ». C'est à se demander si les jeunes du village savait son prénom. Il n'était pas si important que ça... Grand-père lui allait très bien en tout cas. Il était un ancien chef de village. Il a vécu des années en tant que chef du village puis a cédé sa place à un jeune garçon assez réputé pour ses actes de bravoure au sein de votre petite communauté.

Votre village était à l'écart du château, là où y vivait un Roi. Un grand Roi riche et bien connu dans votre petit monde. Ce roi était loin d'être bon pour vous. Il vivait sous une hiérarchie stupide qui était si basique... les pauvres sont maltraités et les riches bien traités. Aaaah cette loi de respecter les plus riche vous exaspérait. Vous étiez peut-être pauvre mais vous saviez bien vivre, sans mourir de faim ! Le seul inconvénient c'est que certains soldats venaient 'pilier' vos réserves. Ton grand-père était habitué mais ça révoltait ton frère. Ton frère avait pour ambition d'être chef de village. Il était motivé à monter une révolte pour changer le château. Il avait 14 ans quand l'idée de révolte avait évolué dans sa tête. Toi et ton frère vous n'aviez que trois ans d'écart. C'était un bel écart mais il n'était pas énorme. Avant d'aller si loin dans ton histoire. Commençons par la perte de tes parents. Il y a actuellement 14 ans de ça.

À cette époque, ton grand-père était le chef de votre village. Il attendait quelques années pour céder la place à ton père. C'était un homme brave. Un homme courageux. Prêt à tout pour ses compagnons. Pour sa famille. C'est ce que ton grand-père recherchait. Il était fier de son fils même s'il ne le montrait pas. Mais sa bravoure l'a fait périr. Des monstres sauvages ont un jour attaqué votre village. Évidemment, il a fallut qu'il aille à l'attaque sans évaluer le danger. C'était là son seul défaut. Ta mère était son acolyte. Ta mère était censé évaluer le danger, évaluer les circonstances... Mais il n'en faisait qu'à sa tête. Typique le genre de héros dans les mangas ou animés. Mais ça ne fini pas comme dans les mangas malheureusement. Ta mère lui avait dit qu'il ne fallait pas tenter de le tuer, il était bien trop fort visuellement. Ton père avait dit « Seul les faibles reculent face aux danger ! » … son côté héros énervait un peu ta mère mais c'était aussi de ce coté qu'elle était amoureuse. « IDIOT ! Ce n'est pas un danger, c'est du suicide ! » Il venait de tuer trois personnes armés en un coup. Ton père se sentait vraiment fort haha. Brandissant son épée, il fonça sur l'ennemie en demandant le soutien de ta mère. L'ennemi était grand, très grande. Il devait mesurer plus de trois mètres. Niveau poids... c'est un bonne question, mais il avait un bon poids, ça c'était sur. Une grosse corpulence. Ton père pensait lui couper la tête ou lui arracher les yeux. Avant de l'achever. Malgré le soutien de ta mère... il prit un coup rapidement sans avoir compris ce qu'il s'est passé. Il valse contre un arbre. Ta mère apeuré de la situation alla tout de suite voir ton père. Il vivait. Il respirait. Il souriait. Quel imbécile né. Une fois qu'elle avait ton père dans ses bras... le monstre n'a pas hésité à faire une brochette des deux.

Après ça, le monstre s'est dirigé vers votre village mais fut arrêté et tué par des soldats de la capitale. À cette époque le roi était bon, le Roi voulait le bien de tous et pas seulement des riches. Ce Roi fut assassiné trois ans après cet événement. L'assassin n'a jamais été retrouvé, mais les villageois pensent tous que c'est un complot de son frère. Le Roi actuel. Ton frère et toi étiez protégés par ton grand-père. Une fois la mort de tes parents appris. Ton grand-père avait lâché une seule larme. Perdre son seul fils ça faisait vraiment mal. Il était connu pour resté calme dans n'importe qu'elle circonstances et il était insensible. Seul vous l'avez vous avec une larme sous l'oeil. Même si toi Yume, tu ne t'en souviens pas. Ton frère avait pleuré dès que les soldats ont dis que tout les villageois là bas étaient tous mort... toi tu avais pleuré aussi mais simplement car ton frère aussi pleurait. Tu n'étais pas en âge de comprendre la gravité de la situation. Quelques jours après. Le calme était revenu dans votre village. Ce n'était plus aussi gai qu'avant. Une ambiance assez triste était présente dans le village. Mais il a suffit un bon mois avant que la petite joie refasse son apparition. Vous n'étiez pas les seuls à avoir perdus vos parents ou amis... Le village devait contenir pas plus de cinquante personnes et vous vous connaissiez tous pratiquement. Donc vous aviez tous eu mal. Mais enfin. Une personne a eu le courage de vous réunir pour vous remonter le moral et vous dire de ne pas se laisser abattre !

Tes souvenirs de jeunesses maintenant... Enfin. Les souvenirs le plus loin que tu te souviens. Ça doit remonter quand tu avais cinq ans. Avec tes amis tu te baladais tranquillement près du lac et qu'une amie est tombée à l'eau et vous a incité à venir. Ce jour là grand-père t'a engueulé car tu étais rentrée tard et trempée de la tête aux pieds ! C'est le souvenir le plus loin que tu puisses te souvenir. Ce n'est pas vraiment quelque chose de marquant... mais qu'importe.

Des événements marquants tu en as eu plusieurs dans ta vie. Et on va les reprendre dans l'ordre chronologique. Il y a d'abords eu la mort de tes parents qui n'est pas vraiment un événement marquant, mais s'ils étaient encore présent aujourd'hui. Comment est-ce que ce monde aurait évolué ? Autrement, ça c'est sûr. L'ancien Roi était un bon, il laissait les villageois faire des marchés à la capitale, acheter des choses. Ou encore essayer de se faire de l'argent ! Il s'est fait assassiné trois ans après la mort de tes parents et donc le changement de Roi a été difficile pour les villages, les villageois et même toi. Vous qui aviez par habitude d'aller à la capitale pour vous faire ne serait-ce qu'un peu d'argent, même pas un année après son couronnement, le Roi établit une loi interdisant les pauvres d'acceder à celle-ci et sans vous prévenir. Tu venais de prendre six ans. Encore jeune. Et pourtant, c'est à cause de ce genre de chose que tu les détestes maintenant. Ce foutu Roi n'avait prévenu aucun villageois de cette nouvelle règle. Une fois à l'entrée, des gardes étaient présent. Avant ils n'étaient pas là. Ton grand-père trouve ça étrange rien qu'en voyant ça. Tu n'as pas trop de souvenir de certain passage mais l'un demanda à ton grand-père qui étiez-vous. Il se présente en tant que chef de village qui vient récolter de l'argent et payer de la nourriture pour les villageois. L'homme exposa une jolie phrase qui fut un petit choque. « Eeh ? Les pauvres ne sont plus autorisés à entrer dans la capitale. » Ton grand-père demande des explications et le soldat commençait à manquer de respect à ton grand-père et ton frère n'a pas apprécié ça. Il n'avait que neuf ans et il s'est rebeller face à un soldat. Tu n'as plus le souvenir de ce qu'il lui avait dit. Mais tu revois bien la scène ou tu vois ton frère se prendre un coup de pied par le soldat. Tu revois ton frère cracher du sang. Tu n'aimes pas les riches. Ils sont pourris, tous.

Cette scène marquante a commencé à développer cette haine que tu as envers les humains. Avant de partir, un petit chiot en sous-poids était apparut et le garde a crié qu'il ne voulait pas des pauvres tout en frappant d'un bon coup de pied le chiot... ça t'avait écœuré. Vraiment. Ton grand-père calma ton frère et le porta tandis que toi tu avais pris le petit chien. Tu n'allais pas laisser une bête fidèle seule dans la nature... le pauvre. Tu l'as donc recueilli dans ta petite maison puis tu as décidé de l'appeler Yuki, la neige c'est une belle chose et très rare où vous êtes. C'est la raison de son prénom, c'est rare à voir et beau. Au soir ton grand-père réfléchissait à une solution et le lendemain il convoqua le conseil. Le conseil était les personnes qui prenaient des décisions dans votre village. Ils se réunissaient autour d'une table pour parler d'un sujet et prendre une décision. Quelque jours plus tard le village optimisa ses récoltes et se mit à les agrandir. Tout le monde s'était mis à cultiver. Ce n'était pas une vocation souhaité, ils n'avaient pas le choix. Ils mangeaient régulièrement du riz mais mangeaient à leurs faim. Pas comme certains villages qui ont périt à cause de cette nouvelle loi, aucune, mais aucune pitié.

Suite à ça. Les ventes ne se faisaient plus à la capitale. Soit, ils n'avaient que de réserve de nourritures. Ils savaient que ça n'allait pas durer. Mais ce roi n'aimait vraiment pas les pauvres. Vraiment au point de les interdit de la capitale quoi qu'il se passe. La solution qu'ils ont trouvés pour avoir de la nourriture était de chasser et de pilier vos récoltes. Vous n'aviez pas le choix de donner vos récoltes aux soldats, si vous ne le faîtes pas, votre village sera détruit. C'est peu de temps après que vous voyez les premiers soldats arrivés au village. Au début vous pensiez que ce n'était qu'une simple annonce comme faisait le bon Roi. Mais non, un des soldats demanda de parler au chef de village pour lui demander la moitié de nos réserves de nourriture. Ton grand-père n'a pas eu le choix, il devait accepter ou le village aurait fini... très mal. Et ça, il ne voulait pas. Donc la seule solution était en effet de se soumettre aux ordres de monsieur le Roi. C'était lui qui dirigeait le pays après tout... Tout le villages à apporté la moitié de la réserve. Ça t'avait choqué de voir le regard de tes amis... tristes de devoir faire ça mais ils comprenaient tous. Ils n'avaient pas le choix, s'ils tentaient la rébellion, le roi va ordonner la destruction du village. Il fallait éviter le pire.

Le temps continuait de tourner, heureusement pour vous, vous n'êtes pas le seul village à proximité du château. Le conseil avait pensé à déplacer le village mais ça serait trop risqué. Si le roi venait à l'apprendre. Aaah, ce foutu Roi vous plombait l'air. Grand-père commençait à se faire vieux … et de plus en plus vieux. Ça faisait vraiment un moment qu'il était chef de village. Parlant avec le conseil, ils ont décidés de garder Grand-père dans le conseil mais il n'est plus l'officiel chef de village. Un nouveau chef a été rapidement désigné, un vote par les villageois et la concertation du conseil. Ton grand-père était d'accord, entièrement même. Il a apprit son savoir durant un moment au nouveau chef avant de le laisser battre de ses propres ailes. C'est vraiment à partir de là que ton le monde ne l'appelle plus 'chef'. La majorité du village le surnomme comme toi, « Grand-père ». En tout cas, le nouveau chef remplissait très bien son travail. Quand il hésitait, il n'y avait qu'à demander aux membres du conseil. Le village est un village soudé.

Plusieurs mois paisibles se sont posés, ça faisait pas mal de bien, que ce soit pour toi ou pour le village. Yuki avait bien grandit et il était devenu un bon chien. Ce jour là, vous aviez organisé avec des amis, ton frère y compris. Vous n'étiez pas une masse d'enfant. Mais vous aviez chacun vos groupes d'amis. Et avec tes amis, vous aviez décidé d'aller faire une balade en forêt pour récolter des champignons, monter dans les arbres, vous faire un petit monde imaginaire ! Tu t'étais très vite préparé pour cette aventure. Grand-père avait dit à ton frère de veiller sur toi et tes amis car c'était le plus grand du groupe. C'était la première fois qu'il avait la responsabilité d'un groupe en fait. Mais il n'y avait pas de panique à se faire. La forêt était pas très grande. Les arbres n'étaient pas non plus nombreux. C'était une petite forêt très calme. Une fois que vous vous êtes retrouvés au centre du village, vous êtes parti à cinq. Toi, ton frère et vos amis. Deux filles et un garçon. Une des filles avait un an de plus que toi et après vous aviez le même âge tout les trois. Ce n'est qu'un détail peu important mais enfin, vous partez donc une fois réunit !

La petite balade se passe bien, vous vous amusez. Vous imitiez les grands magiciens reconnus toi et le garçon. Ton frère faisait son chef et connaisseur, il s'amusait à penser tout connaître sûrement. Mais il y a tellement de choses qu'il ne sait pas. Que même ton grand-père ne sait pas. Que personne ne sait. Un jour tu en sauras plus sur ton monde. C'est sûr qu'à cet âge là, toi tout comme tes amis, vous ne vous en préoccupez pas tant que ça. Sur le chemin vous tombez sur un soldat qui rentrait sûrement à la capitale. Vous l'observez sur sa monture. Il était équipé d'une grande épée. Il n'avait l'air pas comme les autres. Ne vous demandant pas votre chemin. Il part à votre opposé. Irait-il vers votre village ? Vous n'y avez pas pensé. Vous continuez de marcher en vous approchant du lac de la foret, celui-ci vous n'y êtes jamais allé ensemble ! Il paraît qu'il est beau à voir. Tu étais impatiente de découvrir Yume. Une fois devant le lac, tu étais comme un enfant ouvrant ses cadeaux de noël. Tu aimais voir de beaux lieux. Tu pars la première et ton amie te suit, vous approchant du lac. « Faîtes attention à ne pas tomber ! » crie ton frère. Il n'allait pas non plus te priver de cet magnifique eau. Tu voulais juste toucher. Puis un cri. Un cri féminin, très fort même, tu te retournes rapidement voyant ton ami courir vers vous ? Tu ne comprenais pas jusqu'à apercevoir la silhouette d'un monstre. Ton amie trébuche et le monstre n'hésite pas une seconde à lui sauter dessus pour la mordre. C'était une sorte de hyène. Elle tombe souffrante et il change de cible rapidement, prenant pour cible ton frère. Attrapant un bout de bois rapidement au sol, il la jette sur le monstre qui le rend encore plus énervé. Il fonce droit dans ton frère jusqu'à qu'il se fasse découper en deux par quelque chose venant du ciel. Un ange ?

Tu étais effrayée, regardant ton ami en sang, mordu à l'épaule. Le monstre découpé en deux par … le soldat de toute à l'heure ? Ça paraissait logique. Il a dû entendre des cris et il est venu à votre rescousse. Tu te précipites vers elle qui souffrait énormément, le soldat arrive rapidement aussi et te dit de ne pas la toucher à main nue. Tu ne comprends pas, recules d'un cran. De peur. Tu le vois murmurer quelque chose sans entendre... Il s'excuse et vous demande de ne pas regarder. Vous ne comprenez pas pourquoi. Il hausse la voix et vous vous retournez tous. Il plante son épée dans le cœur de la jeune fille. Elle meurt évidemment. Tu te retournes, larmes aux yeux. « Pourquoi... Pourquoi... ». Le soldat avait l'air de s'en vouloir. « On ne pouvait plus rien faire pour elle... je suis désolé. » Tu commençais à t'énerver, à pleurer de rage. Pourquoi elle ? Elle n'avait rien fait. « Pourquoi? Pourquoi? POURQUOI ??! IL N'Y AVAIT AUCUN MOYEN DE LA SAUVER ? VOUS ETES TOUS LES MEMES LES SOLDATS VOUS NOUS VOULEZ TOUJOURS DU MAL ENCORE ET ENCORE ET ENC- » Tu sens quelque se jeter sur toi. Un câlin ? « Reprends toi ! » Cette fois t'est familière. Oui évidemment. C'était ton frère qui veillait sur toi. Savait-il quelque chose ? « Pourquoi... » C'est la dernière chose que tu dis avant de finir par te calmer.

Tu ne disais plus un seul depuis la mort de ton ami... le soldat a été annoncé le décès de la jeune fille aux parents... Ce ne fut pas simple pour les parents. Ils doivent encore être sous le choque. Le soldat n'était pas un soldat de la capitale. Il voyageait et donc il s'est arrêté à votre village. Tu t'en fichais qu'il soit un riche ou pas... il l'a tué. C'était ça dans ta tête. Avant d'aller te coucher, tu te décidas à faire des recherches à ce sujet. Les morsures. Tu feuillettes plusieurs anciens livres de ton grand-père. Apprenant par le suite que certaines morsures peuvent amener à une mutation entre l'homme et une bête. L'homme devient incontrôlable et vit comme un monstre sauvage. Tu vois plusieurs dessins et images de monstre ayant la capacité de faire ça. Tu remarques qu'il y a le sorte de hyène que le soldat à tué. Au final, s'il n'avait pas tué ton ami. Elle aurait pu se transformer en monstre et vous tuer par la suite... tu ne te rends pas compte de la gravité de la situation.

Le lendemain le conseil se réunit pour prendre une décision pour la protection des villageois. Un débat, un assez long débat se fait. Ils finissent par se décider et pour eux la meilleure des solutions était de former un groupe de combattant. Un petit groupe de personnes s'engageant à protéger le village et ses villageois. Ils avaient déjà un chef âgé d'une vingtaine d'année. Ils présentent ce groupe le lendemain sous le nom de ''Mini-soldat''. Pourquoi ce nom ? Tout simplement car ce groupe est destiné à être sous un petit chiffre ou peut-être pourquoi pas un nombre ! Pour le moment, le chef du groupe réussit à recruter trois membres. Ils ont donc commencé le groupe sous le chiffre de 4. Il fallait avoir minimum 14 ans pour rejoindre le groupe et à 14 ans, avoir un minimum de potentiel et de compétence. Ne pas prendre n'importe quel enfant. Ça paraissait évident, il ne fallait pas risquer une vie. Vous étiez déjà peu dans le village... il ne fallait pas réduire votre petit nombre.

Suivit de ses événements, de tes vécues. Yume, tu te décides à prendre part à l'entraînement de ton frère. Tu voulais apprendre à maîtriser le combat, une épée. Tout ça à ton jeune âge. Ton grand-père a longuement hésité car tu es une fille. Mais il accepte finalement et t'apprends lentement comparé à l'entraînement qu'a reçu ton frère. Tu t'entraînes tranquillement une bonne année et tu continues d'essayer à t'améliorer. Ton but était de rentrer le plus vite possible dans le groupe des mini-soldats. Un an s'écoule depuis le décès de ton amie. Tu n'avais pas encore tué ton premier monstre. Ton grand-père t'a pour le moment de t'en approcher seule. Par contre, tu as déjà assisté à plusieurs combats, observant les 'professionnels'. Ça t'a permis d'apprendre, tu as beaucoup appris dans les livres mais aussi en observant. Deux années se sont écoulés avant que tu saches te défendre avec une légère épée. Les épées lourdes tu ne savais pas les porter, elle était bien trop lourde pour toi en même temps. Tu as des petits bras donc une simple épée ou un katana était parfait pour toi. Ou encore une rapière... mais après tout dépend de ton type d'arme plus tard. Tu n'as pas encore de choix précis, tant que l'arme est légère tu as plus de facilité à l'utiliser. En deux ans il ne s'est pas passé grand chose... Enfin pour ta part. Tu t'es beaucoup entraînée. Et tu as appris à savoir te défendre à l'épée. Maintenant, tu en es capable. Tu gardes ton épée à la maison sauf quand tu pars en balade avec ton frère. Souvent, c'est risqué et il est fort possible que vous vous fassiez attaquer. D'ailleurs, ton frère cette année a rejoint le groupe des mini-soldats. Lui étant dans l'âge. Le groupe n'a pas encore connu un mort et ils sont Sept. Ils se divisent de plus en plus en groupe de trois ou de deux pour améliorer les patrouilles régulières. Ceci dit, tu ne pouvais pas encore le rejoindre toi. Ton frère d'ailleurs n'était pas le seul jeune. Il y avait une autre personne mais il avait seize ans.

Le temps que tu ne puisses pas rejoindre le groupe pour protéger le village comme tu le voulais tant et venger ton amie aussi sûrement ? Tu ne voulais pas revoir quelqu'un du village mourir. Alors pour que les années passent, tu remplissais bien tes journées. Ton grand-père et toi partais pendant un bon mois récolter petit à petit des objets pour forger ton épée, ton épée propre à toi. Tu t'étais donné très dur pour ça. Entre deux, tu lisais des livres sur la magie, essayant de comprendre. Mais avant de comprendre entièrement le livre, tu forgeas ton épée avant. Une épée légère comme tu les aimes. Cependant il fallait attendre un peu avant de l'utiliser. Grand-père voulait l'améliorer niveau forme. Du coup, tu as du attendre trois jours et c'est à partir de ce deuxième jour d'attente que tu arrives à lancer ton premier sort de magie. C'était de simple projectif froid ou enflammé. La base mais un grand début. Tu étais la première magicienne du village ! Personne n'avait réussi alors tu étais fière et déjà une jeune prodige. Peu de temps après tu acquis ton épée. Tu en étais fière bien que tu ais fait 30% du travail. Juste la récolte avec ton grand-père. Ton frère avait donné un nom à son épée mais toi tu trouvais ça ringard alors tu ne l'as renommes pas. Néanmoins, tu montras ton épée à Yuki tout en étant fière ! Tellement joyeuse que tu demandes à ton grand-père si demain tu peux te balader avec Yuki dans la forêt. Il savait que tu pouvais te défendre et qu'il ne pouvait presque rien t'arriver. Pour la première fois, il te laisse aller en forêt seule. Après tout cette forêt n'a pas vraiment changé depuis la dernière fois que tu y es allé... il y a rarement des monstres mais il faut tout de même faire attention.

Après une bonne nuit de sommeil, au matin tu te prépares pour partir l'après midi. Tes amis sont tous occupés aujourd'hui en plus... et ton frère aussi. C'est pour ça que tu en profites pour partir seule à l'aventure. La matinée fût longue mais l'après-midi est tout de même arrivée. Tu pars dès le début d'après midi en balade en comptant aller le plus loin possible dans la forêt. Tu voulais pour une fois atteindre le bout, ça mène au prochain village, tu n'iras pas mais... Tu veux le voir de loin. Alors tu t'enfonçais dans cette forêt, ayant un coup de frissons en repassant devant le lac. Ce lac qui avait une mauvaise lueur depuis ce jour. Vous n'y êtes plus retournés. Continuant d'avancer dans la forêt. Tu t'approches de plus en plus du village voisin. Au bout d'une heure et demi de marches avec des pauses. Tu atterris. Tu n'es pas arrivée au bon moment, un monstre attaquait le village voisin. Tu n'hésites pas à entrer en combat pour protéger les villageois. Entrant en attaque par le ciel. Tu avais rapidement grimpé sur un arbre, pour sauter sur un toit de maison et sauter pour un coup vers le ciel. Malheureusement, celui-ci t'avais aperçu et te mis un coup avant que ton épée entre en contact avec son corps. Te faisant repousser brusquement contre un mur. Le monstre te prit pour cible. Il étant grand mais maigre. Tu avais directement remarqué qu'il était rapide et frappait fort. Dans ce cas le seul moyen est d'utiliser la magie à distance après un combat au corps à corps.

Les villageois paniqués et certains non-expérimentés s'approchaient. Tu cris d'aller ailleurs et que tu allais gérer le monstre. Certains sont rester se battre mais tu espérais juste qu'ils n'allaient pas mourir. Fonçant droit vers l'ennemi, tu glisses au dernier moment pour planter ton épée dans une de ses jambes et cette action est réussie, te relevant rapidement pour lui planter ton épée dans son dos. Cette fois-ci. Action ratée, il se décale de coté, te mettant une 'claque' avec son bras qui tu projettes une seconde fois. Un combat rapide entre lui et toi. Tu n'allais pas lâcher le morceau. Refonçant sur l'ennemi à ton tour, il était stupide. Il pensait que tu allais refaire la même chose mais tu as foncé droit sur lui. Il réagit au dernier instant, ton épée n'a pas touché son cou comme tu le visais mais tu as transpercé ses mains. Il avait sûrement qu'il n'était pas de taille face à toi. Il prit du recule et commence à fuir. Les bêtes sauvages n'ont aucune pitié. Tu allais partir à sa poursuite mais un village te retient par le bras en te disant que ça ne servait à rien de le poursuivre. Il n'allait pas revenir. Ça, tu n'en ai pas sûre. Mais cette personne avait l'air d'en savoir sur les bêtes sauvages. Son regard te disait qu'il avait raison. Une drôle de sensation. Tu ne pars donc pas à la poursuite du monstre. Rangeant ton épée et tu es acclamé par le peuple voisin. Tu avais sauvée leur village après tout. Ton cœur était remplie d'une chaleur. ''C'est ça d'être joyeuse après un acte héroïque ?''. C'était exactement ça, tu en avais la larme à l’œil.

Il t'a fallut un peu de temps avant que cette joie disparaisse. Car Yuki avait disparue, tu demandes si quelqu'un a vu ton chien et personne ne sait. Un petit dit qu'il a poursuivit le monstre et tu es paniqué, courant en direction de là où est parti le monstre. Tu essayes de courir vite, vite, de plus en plus vite. Jusqu'à entendre des bruits provenant de la forêt. Tu sautes pour esquiver un tronc au sol et retourner en plein centre des arbre. Aurais-tu dû faire ça pour voir ce que tu viens de voir ? Tu es choqué. Tu es bloqué psychologiquement. Tu trembles, de plus en plus. Observant tes mains. Te demandant si la réalité était ainsi. Pourquoi. Pourquoi. Te répètes-tu plusieurs fois avant qu'il te remarque et qu'il lâche un cri. Un cri qui était assez aigu, ramenant deux amis à lui. Tu pleurais, tu voulais les tuer. Ils avaient tuer ton complice. Ton ami le plus fidèle. Tu as des flash-back de toi et Yuki depuis le début. La rencontre, les moments passés où vous vous êtes amusés, des moments où il est venu te faire un câlin quand tu étais triste puis ça. Ça. Il était mort. On ne pouvait plus le sauver, le monstre l'avait déjà ouvert et mangeant son intérieur... tu pleures, tu pleures. Mais c'est de la rage mixer avec de la tristesse. Les trois se sentaient fort en face de toi. Tu te mis à rire bizarrement. Un regard assez tueur? Tu pétais complètement un câble sur le coup. On venait de t'arracher encore une fois, quelque chose de précieux.

« Vous pensez vraiment rivaliser heiiin ? Hahahahahaha » ce rire de désespérance, de tristesse et de rage. Les trois n'avaient pas l'air d'avoir de leader, ni de chef. Ils fonçaient tête baissée. Stupide, stupide. Yume, tu ne te contrôlais plus. La rage avait entièrement pris ta possession. Fonçant d'une vitesse vers eux qui s'approchaient aussi à une vitesse de toi. Tu transperces celui du milieu. Ça affola les deux autres, allant en direction de celui de droite pour lui affliger le même sort, découper le corps en deux. Le troisième avait pris la fuite mais tu n'allais pas le laisser fuir. C'était celui qui avait mangé Yuki. Tu arrives à les distinguer parce qu'ils y avaient une différence sur chaque monstre. Et là... C'était simple. Il avait du sang plein les mains. Bien que logiquement la différence n'est pas ça, mais là. Tu ne pouvais pas le laisser fuir. Tu cours à ta direction opposé, voyant une cible fuir, c'était lui. Tu essayais de dépasser ta limite pour le rattraper Mais tu n'y arrivais. Tu courais peut-être un peu plus vite avec la rage, mais tu n'étais pas flash non plus. Tu ne pouvais pas aller plus vite. Mais un coup de chance, la bête trébucha et n'arrive pas à se relever, sa patte était bloqué contre plusieurs racines et il paniquait. Sachant ce qu'il a subit au village... Plus il essayait de se détacher, plus il s’emmêlait. Tu avais compris qu'il ne pouvait plus bouger. « Tu veux que je t'aide à te détacher ? » dis-tu en ricanant. Oh tes amis ne te reconnaîtraient pas. Tu n'étais plus toi. Emporté par la rage, lançant une boule de feu très très enflammé sur sa jambe. Ça l'a détaché, mais tu as mis un coup d'épée dans son pied. Le pied n'a pas suivit. Il rampait tentant de fuir mais non, non. Tu n'allais pas le laisser fuir. Coupant sous corps en deux. Tu avais venger Yuki.

Tu étais très épuisée, tu avais tout donné. Tu commences à retourner vers le village, mais tu t'évanouis en marchant. Tombant au sol. Inconsciente. Mais tu respirais encore. Tu te réveilles après une heure environs. Dans une petite maison inconnue. Tu te relevas brusquement ayant peur. Une voix de 'maman' de te de ne pas t'inquiéter. Tu vois un feu, baissant ton regard... tu étais au sol, une couverture sur toi. Tu ne paniques pas, tu n'es pas attaché. Tu t'expliques peu à peu avec la dame qui appelle les autres villageois, les fameux villageois qui t'ont retrouvés dans la forêt évanouit. Donc, tu étais restée dans le village voisin... il fallait retourner chez toi après pas mal de temps de marche... tu seras rentré, il risque de faire nuit. Donc il fallait te dépêcher. Tu remercies le village pour sa sympathie et pour ce qu'ils viennent de faire. Tu remercies en personne le chef du village qui te remercie aussi d'avoir sauver son village. Tu lui promets de repasser dans quelques jours pour voir si tout se passe bien ici. Il te remercie de t'en soucier et tu pars, tu retournes chez toi. En pleine forêt la nuit commençait à tomber. Il commençait même à faire très froid... tu finis par tout de même rentrer scène et sauve. Ne te souvenant plus vraiment ce qu'il s'est passé. Tu te souviens juste que Yuki se faisait manger et puis plus rien. Tu rentres, ton frère ne comprenant pas, tu te mets à pleurer dans ses bras et ils avaient tout les deux compris que Yuki n'était plus là. Tu passes une nuit remplie de cauchemar.

Mais la vie devait reprendre son cours. Tu expliques à ton grand-père que tu y retournes dans deux jours, ton frère t'accompagnera car il voulait voir le village voisin et sûrement qu'il voulait te protéger. Les deux jours sont longs sans Yuki mais tu vas devoir t'y habituer... tu n'as pas le choix, c'est ça ? Alors tu fais avec en restant forte. Tu pleures la nuit, mais tu souris le jour. C'est une méthode de lâche. Mais ça va finir par aller mieux dans quelques semaines. Tu partais donc au village voisin avec ton frère. Vous avez été très bien reçu. Une accueille extraordinaire. Ils étaient chaleureux. Cette journée était vite passé, tu étais l'héroïne du village et tout le monde te respectait. C'était très sympathique mais tu étais gênée. On t'offre des fruits, des légumes et un livre sur les monstres. Rentrant au soir avec ton frère, tu lis le livre sur les bêtes sauvages du coin. Comparant au tiens. Certains ne portaient pas le même nom et d'autres... eux avaient des monstres que tu ne connaissais pas. Ils ne venaient pas vers votre village ? Ça t'intriguait mais si un jour t'es face à un que tu as appris grâce à ce livre, ça risque de sûrement bien t'aider un jour. Après ce jour, ta vie reprend normalement et votre village et le village voisin ont obtenus une très bonne relation.

Tu t'es fais des amis là bas et eux se font des amis ici. Vous avez vraiment une bonne entente. Une petite année passe, tu grandis encore et encore. Tu t'es attaché à une personne du village voisin. Une fille qui avait ton âge et originale... très même. Elle avait tout perdu et vivait chez des personnes du villages qui avaient acceptés de la garder. Elle n'avait plus de famille. Toi il te restait ton frère et ton grand-père. Elle passait beaucoup de temps avec toi. Mais sa façon d'être faisait peur aux autres... Oui, elle était très spéciale, mais très gentille. Tu l'appréciais vraiment bien ! Elle parlait d'elle à la troisième à la troisième personne et tu trouvais ça très chou. « Hanae est contente ! » dans ce style. Oui, elle s’appelait Hanae. Elle était un peu plus petite que toi, avait des cheveux bleus, de long cheveux bleus. Et régulièrement avec une tenue  petit monstre vert avec des longues oreilles. C'était très mignon mais les personnes n'osaient pas l'approcher. Elle parlait avec sa peluche qu'elle baladait tout le temps avec elle. Niveau personnalité... c'était compliqué. Une enfant qui demandait juste qu'on s'occupe d'elle comme il se doit... jouer, s'amuser... et se faire des amis ? Hanae était une gentille fille qui ne ferait pas de mal à une mouche. Elle n'aimait pas se battre d'ailleurs.

Toi en combat, tu t'étais tellement améliorée. Avant les corps à corps n'était pas ton fort mais tu peux danser à un pied dessus maintenant. Ta magie a été quelque peu amélioré, grand-père avait essayé de te trouver des manuscrits mais tout ceux qu'il a trouvé était faux ou incomplet... alors tu t'améliorais comme tu pouvais ! Tu t'approchais de ton but. C'est ce qui t'a motivé à t'entraîner toute une année encore. Jusqu'au jour où tu les prenais enfin tes 14 ans. Le jour suivant t'as été rejoindre les mini-soldats et t'ont facilement accepté. En même temps, tu n'étais pas faible et tu pourrais être d'une grande aide à l'équipe ! En entrant dans l'équipe, tu assistes à des réunions pour parler des alentours, des projets et tout le reste. Tu apprends par ailleurs que Aki est très déterminé à faire descendre le roi. Tu savais qu'il le voulait, mais pas autant que ça. Ça t'impressionnait. Tu commençais à t'y habituer à ces journées de ''travail''. Hanae dormait de plus en plus chez toi. Elle ne voulait plus te quitter. Une autre année passe tranquillement et un soir vous avez eu une discussion. Et elle était comme une petite sœur pour toi, même si vous aviez le même âge. Tu étais plutôt mature, enfin sérieuse.. tu étais spéciale et elle aussi. « Yume est tout le temps gentille avec Hanae... Quand Hanae est avec Yume... Hanae se sent en sécurité est moins seule. Hanae aime beaucoup Yume ! » Elle s'était très attachée à toi. Toi aussi d'ailleurs ! Grand-père avait accepté de la garder. Le lendemain vous partiez pour deux semaines de voyages. Les paroles que tu gardes en tête c'est ta meilleure amie qui te dit « Hanae va attendre impatiemment le retour de Yume ! » Grand-père te dit de faire attention. Vous saluez le village puis partez.

Vous partez en direction de l'opposé du village voisin que vous connaissez. Vous allez vers d'autres villages, cinq est l'objectif de ton frère. Trois jours de combats, trois jours assez compliqués pour vous. Vous vous étiez perdus dans une grande forêt. Deux jours à passer la journée dedans, ton frère n'en pouvait plus et les autres aussi. Toi, tu restais calme sans paniquer. Tu réfléchissais en fait... à trouver un moyen pour sortir... Les arbres sont vraiment très hauts. Trop haut. Si quelqu'un se ratait il risquerait de mourir, vous ne voulez pas perdre un seul soldat. Alors vous marchiez droit. C'était un des seuls moyens pour ne pas perdre la directement de votre village. Au pire des cas il suffirait d'aller à la capitale et vous saurez y retourner. Mais deux longs jours dans une forêt assez sombre, avec des monstres que tu connaissais rapidement grâce aux habitants du village voisins. Ils ont pu faire enrichir tes connaissances, donc tu savais presque a qui à faire. Presque car certains étaient incomplet. Tu avais pris un petit livre, notant toutes les nouveautés. Tout ce que tu ne savais pas. Peut-être qu'à ton tour, tu pourrais faire un livre sur les monstres. Avec plusieurs informations... Qui sait. Trouvant le village trois jours après votre départ. La forêt était vraiment un mauvais souvenir de ce voyage. Vous avez été pas très bien accueillit.

C'est normal. Venir en groupe dans un village, se présentant en tant que mini-soldat, vous n'êtes pas très bien vu. Mais vous avez réussi à vous expliquer avec les villageois et le chef du village est arrivé. Une demi-journée dans le village avant de reprendre la route. Et oui, vous n'aviez pas de temps à perdre. Deux jours de voyages avant d'atteindre le deuxième village. Celui-ci a été plus... étrange. Ils faisaient des transports de marchandises à la capitale. Ton frère a tout de même réussi à parler de ses projets en se présentant comme à l'autre village. Facilement réussi à convaincre le chef de le suivre quoi qu'il arrive, ça faisait déjà deux villages sur cinq mais presque une semaine de passée... l'autre village n'était qu'à une demi-journée de ce village. Ton frère ne pensait pas qu'ils étaient si écartés. Alors il décide que celui-ci sera le prochain et dernier village. Il prévoit de refaire ça en partant plus vers le sud cette fois-ci. D'ici une ou deux semaines sûrement. Dès le levé du soleil, vous partez en direction du dernier village avait l'air si... heureux ? Ils vous ont si bien accueillit ! Et Yume, tu as pu rencontrer un vrai maître de la magie ! Toi et lui, vous aviez discutés. Il trouvait ça très étonnant que tu ais eu de la magie... mais tu t'es entraîné pour l'avoir. Tu es restée toute une journée dans ce village, enrichissant encore tes connaissances mais cette fois-ci sur ton petit pouvoir de magicienne. Ta magie risquait d'augmenter en puissance d'après lui. T'en savais rien. Bref, ça faisait une semaine de voyage, le temps que vous rentrez... douze vous treize jours. Vous repartez en direction de votre village, évitant d'entrer dans les villages pour ne pas perdre votre temps.

Plusieurs jours de marches pour enfin renter, et voir le drame. Le village avait été complètement... Détruit. Qui était le fautif ? Ton frère avait des larmes de rage, il était à bout de tout le pauvre... Toi, tu ne savais que faire. Étant bloquée psychologiquement voyant ça. Tu rentres lentement ''chez toi''... la porte brisée, des petits pleurs. Puis Hanae te saute dans les bras en pleure. Tu ne voyais que ton grand-père au sol de ta maison. « Grand-père... non... » Sous le choque, les mots ne sortaient pas mais les larmes étaient présente. Ton frère quand il a vu le corps de ton grand-père n'a pas hésité à prendre son arme et partir en direction de la capitale. D'après les villageois, le roi en personne a tué ton grand-père et a détruit le village avec des soldats... pourquoi ? La réponse était évidente pour toi. Ce coup devait venir du village qui se chargeait de transporter de la marchandise à la capitale. En apportant ce genre d'information, le roi évite une révolte et le village peut être accepté dans la capitale et pourquoi pas y vivre... Ton frère n'était plus là. Tu voulais le suivre, mais un des grands de ton village t'a dit de le laisser seul. Il allait revenir. Enlevant le corps de ton grand-père de ta maison et dormant dans celle d'une amie avec Hanae... « Allais-tu vraiment rester sans rien faire ? » « Non... » « Tu dois le retrouver. » C'était tes pensées contre toi... Tu étais perdue. Mais ça ne t'a pas empêcher de poursuivre ton frère. Te levant en pleine nuit. Déposant une lettre sur la table, rapidement écrite disant que tu reviendrais une fois que tu l'auras retrouvé.

Tu avais pris le peu de ressources qu'il te restait... Tu ne pouvais faire que ça, partant en direction de la capitale. Sans y voir ton frère. La capitale était proche de ton village, malheureusement, en chevaux ils ont pu faire très vite. Tu n'avais que tes petites jambes. Tu arrives au petit matin devant la porte de capitale, te faisant passer pour une voyageuse, tu étais capuchée, demandant s'ils ont vu un garçon énervé venant venir vers eux. Ils te répondent qu'ils l'ont capturés et qu'ils allaient le tuer d'ici quelques jours.  Tu commences à t'énerver, t'agiter et ta capuche s'en va. Prononcer le nom de grand frère dans tes phrases ton en pleurant. Ils t'ont alors attrapée et t'ont emmenée dans la même cellule que lui. Il était enchaîné des mains. « J'ai échoué. » dit-il une fois. « J'ai tout raté... pourquoi... pourquoi... » il commençait à pleurer, plusieurs fois. Tu n'eus le temps de le réconforter qu'une sorte d'explosion vous surprend. Une apparition proche de vous de monstre petit et noir. Avec deux antennes sur la tête d'ailleurs. Tu le tues avec ta magie, avec un peu de mal d'ailleurs. Essayant de briser les chaînes de ton frère. Il avait gardé le collier que tu lui avais offert il y a longtemps. Tu l'as remarqué... comme ça. Tu réussis à briser la chaîne en le faisant souffrir, essayant de brûler le fer jusqu'à ce que ça casse. Marquant ses poignets de brûlure mais il te disait de le faire.  De ne pas lâcher malgré la douleur. T'as fini par réussir et vous parvenez à sortir. Pourquoi ne t'avait-il pas attaché toi ? Étrange... ils ont pris tes armes et posé dans la salle d'à coté. Vous réussissez à péter la porte, sortant rapidement tout en prenant vos armes. Aucun garde. Personne, vous étiez deux ici. Incroyable.

Prenez la sortie pour aller à l'extérieur et voyant une invasion de monstre que tu venais de tuer. Les villageois mourrait un à un et les bêtes en avaient profité pour envahir la capitale. Le problème c'est pas que la capitale qui a été envahit, c'est votre monde. Le monde complet sûrement. Ça se propageait tellement... tellement vide. Un chaos total. Sortant de la capitale et voyant au loin une silhouette verte. « Hanae ?! » courant vers toi en pleurant. « HANAE VOULAIT PAS QUE YUME PARTE. HANAE ELLE VEUT RESTER TOUT LE TEMPS AVEC YUME. TOUT LE TEMPS. » dit-elle en pleurant. Ton frère avait eu un choc. Attrapant la petite par les épaules pour la secouer. « le village ?! Il s'est passé quelque chose ? » et c'est à ce moment que vous avez compris que ce n'était pas les hommes qui ont fait une révolution. Mais les bêtes. Ils étaient intelligents au point de se révolter face à l'homme ? Ou alors ils n'ont profiter que de ces étranges apparitions... Quoi qu'il en soit, il ne fallait pas rester là. Vous êtes partis en direction de la forêt pour rejoindre la montagne. Vous vous êtes fait attaqués par plusieurs monstres, arrivant à tout tuer pour rejoindre la montagne. Elle permettait de tout voir et était très proche de la capitale. Avec une marche tranquille et des pauses, il vous aurait fallut plusieurs heures. Mais vous n'aviez pas de temps à perdre, vous couriez le plus vite possible atteignant la montagne rapidement et voyant les villages se faire détruire... « Non... c'est un cauchemar c'est ça ? Je vais me réveiller et tout va redevenir normal, pa- pas vrai ? » Tu commençais encore une fois à perdre les pédales, comme le jour où ton chien est mort...

Les choses ne faisait qu'empirer, ton frère s'est mis à gémir de douleur. Tu t'approches de lui et il te dit de le tuer, maintenant. Vous ne comprenez pas pourquoi et tu n'aurais jamais fait ça. Le bras de ton frère s'est vite muté en un des monstres que tu ne connaissais pas. Il arrache son collier l'offrant vite à Yume. « PARTEZ » Tentant de s'approcher du vide mais le côté bestial a pris le dessus rapidement avant de rugir très fort et de se mettre à sauter sur Yume. Il voulait la tuer. Yume ne voulait pas le tuer. Elle était sur le point de mourir. Allongée au sol, le monstre-frère tentant de la blesser, elle n'arrive qu'à parer les coups sans tenter de répliquer. Si ça continuait ainsi, elle serait morte. Du point de vue de Yume, elle ne vue que des flammes brûlant très fortement la bête, la faisant faire des bons de douleurs. Lâchant son épée sous le choque. Se tournant vers Hanae. C'était bien elle qui avait fait ça. « Hanae ne veut pas perdre Yume... Hanae ne veut pas perdre sa seule amie... » elle pleurait.

Tu avais le choix, vivre ou mourir. Le choix devait se faire rapidement et tu savais que ton frère était incontrôlable... Attrapant ton épée au sol et la plantant dans le monstre. « Sayonara... Onii-chan... » Le fait de l'avoir planté ne l'a pas tué. C'est sûrement la chute qui avait le reste du travail. Il tomba alors de la falaise. Tu tombes à genoux, fondant en larme. « Pourquoi... Pourquoi lui ? » Tu avais perdu toute ta famille. Tu avais tout perdu sauf Hanae évidemment. Mais pourquoi tout d'un coup. La pluie tombait maintenant. Un orage en plus. « C'est fini... » dis Hanae en te faisant un câlin dans ton dos. Tu n'es pas seule... Tu n'es pas seule. Hanae ne te laissera jamais tomber. Ton monde, ton petit monde à toi s'assombrit. La nuit ? Non, ce n'était pas ça. Vous ressentiez quelque chose de bizarre. Plus en plus d'apparitions étrange. Tout ça en nuit ? Non, ce n'était même pas la nuit ? Tu ne savais même pas. Te relevant en pleure. Tu te tournes en direction de la capitale. Elle était détruite, totalement. Ton frère serait content en voyant ça. Est-ce une nouvelle ère qui commence ou alors... ? « Yume... » Tu te tournes vers Hanae toujours les yeux rouges à cause de tes pleurs. Tu fus choqué encore une fois par ce que tu venais de voir. Un vortex ? Un trou noir ? Commençant à vous faire aspirer. Tu attrapes les mains d'Hanae « NE M'ABANDONNE PAS, JE T'EN SUPPLIE » c'était avec des larmes que tu essayes de tenir de toute tes forces ton amie. Seule... Seule... Seule...

Il faisait noir, tes souvenirs étaient en fouillis. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Tu n'en n'avais aucune idée. Ouvrant lentement tes pupilles, où étais-tu ? Sur un lit... ? Un lit... douillet, une couverture douillette... Un cousin confortable. Ce n'était pas chez toi... Tu n'étais pas si bien dans ton lit. Tournant ta tête vers l'opposé du mur. Tu pouvais y apercevoir un feu. Ça te réchauffait. « Oh, tu es réveillée ? » Une voix totalement inconnue te fait sursauter. « Qu- qui êtes vous ? » La personne se présenta brièvement expliquant pourquoi tu es aussi afin que tu ne paniques pas. Tu comprends mieux... La personne en face de toi, t'a trouvé dehors, au sol. Et tu as dormi assez longtemps. Il te propose à manger... tu refuses mais ton ventre te contredit, il insiste et t'offre la nourriture. Une bonne gentille personne. Il te demande comment tu es arrivée là, au sol dans cette ville. Première bouchée, première pensée. Tu te lèves d'un coup « Hanae ?! Où est-elle ? » La personne n'a pas réellement compris ta peur, mais tu t'expliques rapidement en paniquant, il comprend que tu as perdue ton amie. Il te repose encore une fois comment tu es arrivée là. Tu expliques brièvement, en parlant du vortex et que tu t'es clairement fait absorbé avec ton amie. Il te demande si tu n'avais pas vu ce genre de monstre. Montrant un dessin de sans-coeur. Tu te souviens de ces petits monstres, tu acquiesces et la personne en face de toi t'expliques plusieurs choses. Tu ne comprends pas tout, mais tout ce que tu as pu retenir.

« Ce n'est pas possible... Je- Je- » te levant encore une fois et ouvrant la porte. C'est vrai que la ville ne correspondait pas du tout à ton monde, tu sors de sa maison. Quelques pas... Tu ne sais même pas comment réagir, c'est étrange. Rentrant dans sa maison et lui demandant comment retourner dans ton monde. « D'après ce que tu m'as dit... Je suppose que c'est impossible. » La porte se referme part un coup de vent et tu retournes t'asseoir. « Mais où est Hanae... ? » Elle avait l'air triste pour toi. « Il est fort probable qu'elle soit dans un autre monde... » Tu ne comprenais pas tout. Mais tu devais la retrouver. C'était ton seul but. « Comment dois-je faire pour aller dans cet autre monde dans ce cas ? » Elle te regardait d'un air très … du style ''je ne sais pas trop'', après quelques secondes, elle te répond enfin « La meilleure des moyens seraient de se renseigner auprès d'un Mog. » Un mog... ? Tu ne savais pas ce que c'était mais tu n'as pas fini ton repas que tu es parti en remercier la personne. Tu ne sais pas dans quoi tu t'embarques, mais ça risque d'être un long voyage.

Eeeeeeeeh?;
✧ Blonde
✦ Yeux bleus
✧ Cheveux courts
✦ 1m52
✧ 43kg
✦ Plate (c'est important de le préciser)
✧ N'a pas de tenue qu'elle porte régulièrement



Et derrière l'écran, tout est différent;
Coucou alors beh je me présente ! On m'appelle très souvent Koyen car c'est un peu mon pseudo principal, mais ça ne me dérange pas qu'on m'appelle Kukki qui est aussi un de mes pseudos mais plus dans un délire ou alors par mon prénom qui est Vincent ! /o
J'ai actuellement 17 ans mais je prends 18 ans le 25 Octobre et oui, je suis vieux pupupuh~ souhaitez moi bon anniversaire ♥
Je suis désolé pour la qualité de la fiche, idk si c'est bien et tout mais le caractère me plait pas trop j'ai limite envie de le refaire mais c'est compliqué dans le cas de Yume. Alors voilà j'pense que je modifierais sur sa fiche de relation (j'ai pas fait gaffe si y'en a) avec des mots sur son changement de caractère !
Après pour les plus curieux je suis un fan de utaite ! Un très grand fan de Reol-sama~ c'est vraiment mon gros coup de coeur cette chanteuse. J'aime tout ce qu'lele fait c'est incroyable. Après j'adore un peu de tout ! Mafumafu, Hashiyan, Amatsuki, (melost du coup hehe) kradness, un:c, Hanatan, Himeringo, Soraru un peu aussi, 96neko BREF TOUT PLEIN DE GENS COOL, évitons de tout citer~
J'aime aussi les youtaites ! Donc si on parle dans ça, on parle un peu dans ma catégorie et voilà voilà
Bon moi je chante sur soundcloud mais c'est pour le fun alors osef xD
Je suis beaucoup sur twitter si ça intéresse les gens de me voir dire de la merde aussi.
J'aime dire des blagues nulles quand je parle et voilà, j'pense que je suis assez sociable et bordel LE FORUM EST BEAU. LES COULEURS SONT TELLEMENT HARMONIEUSE ET CETTE PUTAIN DE BANNIERE J'ADOOOORE
Bref voilà, c'est un coup de coeur~
Merci pour le futur et soyez gentil avec Yume car elle est dans un moment de sa vie compliqué, c'est la première fois que je RP un personnage juste après de gros événement mais, ça promet d'être intéressant (pour moi en tout cas) car j'adore voir les personnages évoluer et là Yume a vraiment, vraiment pleins de possibilités surtout qu'on peut facilement lui monter la tête itou BREF VOILA
ENCHANTÉ MINNA ! ♥

aussi, sry mais j'ai pas fait le styliste sur l'histoire, ça fait 10 pages open office DONC LA FLEMME TOTALE DE METTRE DE LA COULEUR ET TOUT VOUS COMPRENEZ ? QAQ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgana


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t44-morgana#146
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 117
Points de vie : 240
Attaque : 26
Magie : 13
Soin : 14

Monk

Lun 5 Oct - 7:10
Débriefing
Holà jeune machin-chose blonde qui semble constamment garder les yeux fermés (comment ça c'est juste le vava?!). Enfin bref! C'pas l'avatar mais la fiche qu'on va voir. Pour le coup, je vais écrire ce post au fur et à mesure que je lirais, comme ça on verra mieux ce qui sera à noter (c'est qu'elle m'a l'air longue cette fiche huhu). Si jamais une phrase a un soucis je mettrais ça en vert. Si ce sont des fautes d'écriture je mettrais ça en rouge. Bref, c'est parti!

Le caractère:

Citation :
Tu viens de perdre des proches de ta famille et tu te retrouves dans un monde totalement inconnu, étant frustré, tu ne sais pas trop quoi faire et tu es confuse.
*: Je compterais pas vraiment ça comme une faute mais c'est toujours plus lisible en mettant un point et non une virgule. La phrase pourrait Devenir trop longue. En plus, t'auras pas à changer ton texte vu que tu peux commencer par "Etant".

*: ce serait surtout "frustrée" non?

On en est qu'à la troisième ligne mais je préfère te dire tout de suite qu'il faudra que tu fasse très attention à écrire tes phrases au féminin. C'est un détail tout bête mais ça reste une base quand on joue un perso féminin o/

Citation :
Et c'est à savoir si tu vas la retrouver aussi.
Peut-être qu'il serait plus simple (et surtout plus français) de remplacer tout ça par "Encore faudrait-il que tu la retrouve."

Citation :
Tu as déjà aider un village et tu as apprécié la chaleur héroïque qu'on t'a offerte par la suite.
*: "chaleur héroïque" Qué? J'ai fouiller les tréfonds de mon cerveau puis de google et ce terme n'existe point. xD

Citation :
Ton côté héroïque s'était plus ou moins développé. Tu es vraiment une fille banale sur le coup.
Les deux phrases se contredisent un peu non?

Citation :
mais tu n'avais pas vraiment envie d'inquiéter les autres si tu pleurais de tristesse vraiment beaucoup
le "vraiment beaucoup", enlève-moi ça. C'pour ton bien.

Citation :
Comme quand tu as perdu ton brave compagnon. Tu faisais comme si tu allais bien et la nuit tu pleurais et tu étais triste. Ça a tout de même fini par passer, c'était une petite déprime !
Donc quand les gens qu'elle aime meurent, elle fait juste une petite déprime? En une nuit seulement? Yume c'est Sora en fait? Je sais pas s'il s'agissait d'un humain ou d'un animal mais, quand on parle de décès, c'est généralement pas juste une petite déprime.

Citation :
Tu es aussi quelqu'un de plus ou moins mature pour ton âge. Du moins, si on te compare à Hanae, tu l'es vraiment comparé à elle, tu as le rôle de la grande sœur alors que vous avez le même âge.
Oublie pas de mettre des points, histoire que tes phrases soient plus courtes. Là, la phrase fait quasi trois lignes!

Exemple:
 

Citation :
plus ou moins mature oui, c'est l'aspect que tu montres car tu restes sérieuse et calme dans certaines situation mais mais, tu restes une enfant.
L'aspect mature a déjà été mentionné dans la phrase précédente mais ça c'pas bien grave. Encore une fois, fais gaffe aux phrases trop longues.
*: "tu restes". Yume est plusieurs dans sa tête? Nah sérieusement, petite faute toute bête. x)

Citation :
Puis non, c'est pas le bon choix.
Alors là c'est paradoxal de ma part mais t'aurais très bien pu la mettre dans ta phrase précédente. C'était une succession d'actions après tout o/

Citation :
Tu viens de perdre ton frère et tu grand-père
Yume est québécoise aussi? Ne t'en fais pas. Maintenant que j'ai osé faire cette vanne, le staff viendra me tuer et tu seras vengé.

Citation :
La douleur est présente, mais tu es très confuse dès événements qui t'arrivent
Remplace le "mais" par un "et". Sinon tu peux mettre "mais en plus".
Quand au "t'arrivent", tout ceci n'arrive qu'à Yume (la vdm n'épargne pas) donc "t'arrive".

Citation :
Donc quand tu paniques
Encore au pluriel? Nan cette fois j'en suis persuadé, Yume a un dédoublement de personnalité xD
EDIT: On m'a corrigé et non en fait "tu paniques" ce dit bel et bien. Autant pour moi.

Citation :
Tu as en tête de trouver ton amie qui a aussi été emporté.
Son amie a fait une opération chirurgicale en Thaïlande? //PAN//

Citation :
Tu ne t'en rends pas encore compte vraiment psychologiquement
Ecris à la place "pas encore vraiment compte".

Citation :
Mais ça risque vraiment de rester marquer.
Dis juste à la place "Mais cela la marquera probablement."

Citation :
Vraiment, encore une fois. Les événements sont passés trop rapidement pour toi et tu ne gères actuellement pas.
Pas besoin de faire deux phrases. Enlève le "Vraiment" et remplace le point par une virgule.

Conclusion: J'vais m'arrêter là pour l'instant, histoire que tu puisse revoir au moins tout ça. Les soucis majeurs viennent avant tout des fautes et surtout des nombreuses tournures de phrases étranges/mauvaises formulations. Il y a aussi quelques répétitions que je n'ai pas noté, histoire de pas faire un post trop gros. Toujours est-il que tu as déjà une idée de la nature du problème. Il vaut mieux que tu revois bien tout ça avant qu'on ne passe à l'histoire! Je sais que ta fiche est longue donc t'inquiète pas c'est normal qu'on retrouve des soucis comme ça dans cet océan de mots. Donc, prends ton temps ! Si tu t'en sens capable, relis aussi ton histoire. Comme ça tu seras préparé pour mon deuxième passage. Allez bonne chance ! o/

PS: Si tu es vraiment bloqué sur certains points, tu pourras toujours me demander conseil. Ma porte est ouverte o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgana


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t44-morgana#146
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 117
Points de vie : 240
Attaque : 26
Magie : 13
Soin : 14

Monk

Mar 13 Oct - 18:45
Alors, tu t'en sors pour l'instant avec ta fiche? Le délai pour finir ta présntation est jusqu'au 18 octobre soit dans 4 jours. Si jamais tu as un empêchement ou que tu ais besoin de plus de temps préviens-nous le plus tôt possible!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité




Invité

Ven 16 Oct - 14:43
Puaaaaaaaaah désolé- là j'ai vraiment pas eu le temps j'ai besoin de large plus de temps si possible xwx
Je ressors de ma semaine d'internat et je suis claqué, j'ai pas forcément la tête à écrire là donc j'vais essayer dans le week end sinon je verrai mais là repos un peu désolé- qAq
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgana


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t44-morgana#146
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 117
Points de vie : 240
Attaque : 26
Magie : 13
Soin : 14

Monk

Ven 16 Oct - 15:16
No soucis, on te rallonge la période d'une semaine (ou plus si tu pense que cela te demandera plus de temps). o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wayfinder


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 151

Mystical Artefact

Dim 18 Oct - 17:49
Fiche archivée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 
Yume - it turns out that freedom is nothing without you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PC] Yume Nikki
» La jaquette de Monster Hunter Freedom Unite dévoilée ?
» Price of Freedom de Compass Game
» [Résolu] date de sortie de monster hunter freedom 3
» Créer ses propres quetes dans Monster Hunter Freedom 2 Hellp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Gestion du personnage :: Éveil des Cœurs :: Cœurs somnolants-
© Beyond the Keyhole - 2016
Forum inspiré de la saga Kingdom Hearts.
toute reproduction partielle ou totale est prohibée.