AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Morgana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Morgana


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t44-morgana#146
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 117
Points de vie : 240
Attaque : 26
Magie : 13
Soin : 14

Monk

Mar 22 Sep - 7:33
Morgana
ATTAQUE
✦✦✦✦✦✦✦✦✧✧
DÉFENSE
✦✦✦✦✦✦✦✦✦✧
MAGIE
✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧
SOIN
✧✧✧✧✧✧✧✧✧✧
VIE
✦✦✦✦✦✦✦✦✧✧

«The trick is to keep breathing.»

✧ Nom : Aucun (anciennement Himmelen)
✦ Prénom : Morgana (anciennement Hiordis)
✧ Âge : âge biologique: 25 ans, âge réel: 48 ans
✦ Groupe : Warrior
✧ Rang : Monk
✦ Type d'arme : ERE (Exosquelette à Réacteurs Eléctromagnétique). Un exosquelette cybernétique doté de propulseurs en formes d'épaisses lames rétractables sur les bras et jambes.
✧ Type préféré de combat : Le système ERE est un exosquelette d'armement implanté à même le corps cybernétique du caporal Morgana. Le moteur-réacteur greffé au système nerveux génère en grande quantitée de l'énergie électromagnétique. Cette énergie peut être canalisée puis exploitée par le biais des propulseurs rétractables situés dans les prothèses des bras et jambes. Ainsi, l'énergie peut servir à réaliser des propulsions afin de s'élancer à grande vitesse au sol comme dans les airs. Ceci permet également d'améliorer considérablement la vitesse et la force des mouvements du corps. L'efficacité du système est telle que ceux le maitrisant n'ont besoin que d'entrainement Close Quarter Combat. En cas de dernier recours, les propulseurs sont disposés comme des lames tranchantes et robustes. Cependant, le réacteur est si puissant que, mal utilisé, il surchaufferait rapidement et causerait des dégâts irrémédiables aux composants organiques. Ainsi un système de refroidissement désactivable a été installé.
✦ Pouvoir spécial : Golden Photon Overdrive: A force de pratique, la caporal est capable d'utiliser l'ERE sans système de refroidissement. De ce fait, la puissance des propulseurs lui accorde une telle vitesse qu'elle est comparable à celle de la lumière. Pour cela, elle n'utilise que brièvement les propulseurs, et ce, à répétition. Ainsi, elle donne l'impression de se téléporter sur des distances plus ou moins longues; ne laissant derrière elle qu'un spectre lumineux doré. Après avoir passée 21 ans à utiliser l'ERE, Morgana est devenue capable d'utiliser l'overdrive pour ses attaques voir même des enchainements. Il existe cependant certains talons d'achille à cette technique: l'intervalle entre chaques actions l'empêche de se mouvoir, elle ne peut réaliser deux actions exigeant l'ERE à la fois, l'utilisation prolongé à trop haute fréquence peut jusqu'à causer un arrêt cardiaque voir pire.


Tu sais, j'ai tout un Caractère;

Rapport du psychanalyste Richtofen:

Suite à la demande du docteur Strasse, le bilan des candidats civils pour la première génération cyborg durant la période de transformation. comme exigé dans les requêtes, voici en particulier celui du sujet 47: Hiordis Hemmelin.

Pour commencer, de nombreux troubles psychologiques ont étés remarqués durant le premier entretien. Malgré les préparations, sa réaction à l'annonce au sujet de sa famille et de son état actuel lui a provoquée un arrêt cardiaque. Pendant 4 semaines,  47 s'est montrée aggressive et violente aussi bien envers le personel que les autres patients. Environ 4 crises de paniques furent signalées. La semaine suivante c'est calmée, le sujet n'a eut globalement que des troubles comportementaux face à des situations réminiscentes de l'incident, de sa vie privée ou devant son reflet. Le quelques mois suivants se sont "arrangés". 47 s'est mise à ignorer son environnement, purement et simplement. Quand je suis allé m'entretenir avec elle, elle semblait être revenue à la normale. Réservée (voir timide), polie, sociable et souriante. Elle était persuadée que nous étions encore une année plus tôt. Ses souvenirs semblent s'êtres altérés et flous, plus particulièrement au sujet de son nom, des enfants et Sigmund. Inutile de s'attarder dessus. Le sujet ne saurait évoluer et reste encore très affaiblie mentalement par rapport à son état physique.

A l'heure actuelle, son psyché est apte à accepter la transformation, à condition d'empoyer les bon mots. Le sujet 47 pourrait être potentiellement instable en période post-cyborg.

Bilan de cybernétisation; Richtofen:

Le choc du changement corporel fut difficilement accueuilli mais ce fut moins pénible que durant la période pré-cyborg. Comme plusieurs sujets, elle est passée par plusieurs stades émotifs après avoir retrouvée l'usage de ses membres. Contrairement à certains, le changement fut plus rapidement accepté. Mieux encore, cela semble avoir eu plusieurs conséquences positives au fil du temps. Tout d'abord,  47 s'avère plus confiante, plus expréssive et extravertie. Après quatres mois d'adaptation et entrainement, ses traits se sont grandement accentués. La cause étant due à un besoin d'activité (voir hyperactivité). Les scéances d'entrainements sportifs et ludiques ont dépeint le sujet comme sociale, volontaire, méticuleuse, intelligente et avec une grande attention (peut-être maternelle) pour ses coéquipiers. Ce dernier trait, bien que positif, s'est parfois avéré être presque compulsif. Cela dit, les autres sujets ont plus étés plus enclin à coopérer avec le sujet 47.

Un autre fait notable, la mémoire pré-hospitalisation du sujet semble s'être aggravée. Le sujet 47 a d'ailleurs demandée un changement d'identité en tant que "Morgana".

En guise de Bilan, la transformation a non seulement apportée une amélioration considérable d'un point de vue physique mais aussi phsychologique. Le caractère originellement introverti du sujet 47 s'est petit à petit évaporé. Ceci pouvant probablement être dû à l'impression de "nouveau départ" suite à la récupération de ses membres. Il est évident qu'un syndrome de restructuration mémorielle a eut lieu. 47 ayant petit à petit laissée tomber ses souvenirs originaux, son nom et même une partie de son caractère par d'autres. Assurément dans un but de protection quant aus traumatismes. Bien que je vous laisse seul juge de son futur parmi l'unité, son caractère pourrait potentiellement convenir à un poste d'officier. Reste à voir l'impact de l'expérience du terrain sur son mental.

Bilan militaire; psychanalyse Schmidt:

Suite au décès de monsieur herr Richtofen, je le remplace désormais pour les sujets de l'unité. Comme la procédure l'exige, voici le bilan particulier des officiers. Celui-ci étant celle de la caporal Morgana.

Comme les divers rapports de Richtofen le signalèrent, l'officier Morgana a nettement évoluée au fil des années. Faisant partie des services policiers depuis pas moins de 22 ans, elle fait partie des rares cyborgs première génération encore en vie à l'heure actuelle. Il est fort probable qu'il s'agisse d'une des raisons qui lui ont octroyées un contrôle de ses émotions ainsi qu'une "sagesse" certaine comparé à son bilan il y a 21 ans de cela. Ses aptitudes à mener les agents n'est plus à prouver. Aussi bien durant mes entretiens avec elle comme avec les autres cyborgs; elle fut souvent décrite comme toujours à l'écoute et compréhensive envers le plus grand nombre, militaire ou non. Petite annecdote, l'officier semble aimer taquiner les récentes recrues en jouant sur son âge apparant. Plusieurs rapports d'agents mentionnent aussi son aptitude à se focaliser sur une tâche quitte à se négliger. A noter que peu de conflits ont été reportés au sein de son unité. Ceci pouvant être dû, selon les autres officiers, à une attitude parfois sévère contrastant avec sa persona habituelle. En revanche, il n'aura pas été rare de recevoir des rapports conçernant des troubles du comportement envers des enfants âgés de 12 ans et moins. Ceux-ci auraient pour effet de dépeindre l'opposée de sa persona habituelle. Parmi les exemples on peut citer: une accumulation de stress, d'hyperactivitée et même d'aggressivité. Il lui est également arrivée d'avoir eu des excès d'émotivitée. Le plus souvent encore avec des enfants ou des animaux. D'après le capitaine et certains officiers, la non-promotion à un grade supérieure serait à cause d'une attitude jugé "trop gentille et douce". Selon les dires, elle irait également jusqu'à "materner" toutes personnes sous ses ordres ou sa protection. Je ne suis, pour l'instant, pas encore capable de déterminer avec précision la nature de ces faits.

Pour conclure, n'ayant pas encore suffisament eu d'entretiens en face à face avec le sujet 47, il sera préfférable d'émettre un meilleur bilan la semaine prochaine. A l'heure actuelle, 47 "Morgana" est considérée comme une policière exemplaire.
A continuer.

C'est mon passé qui m'a forgé comme je suis;


Jour 1 - Traverse Town, place de la fontaine - journal de Jacobine, une adolescente

Cher journal,

J'ai eu beaucoup de mal à me mettre à écrire pour la journée. Il m'est arrivée quelque chose que je n'aurais jamais voulu revivre. J'étais partie retrouver mon grand frère qui rentrait du travail comme toujours. Ca fait déjà une semaine qu'on est dans cette ville. C'est dingue, je me rends compte que je me suis déjà habituée à l'endroit. Mais bon, j'ai déjà tout dis sur une autre page. Comme d'habitude, on a parlé de tout et rien, on s'est engueulé 15 secondes avant de rediscuter comme si de rien n'était. Jusqu'ici, rien d'anormal. Seulement, alors qu'on prenait le chemin habituel depuis le troisième quartier, on s'est retrouvés bloqués. La route était apparament en travaux suite à un incident. J'étais en colère alors j'ai forcée mon frangin pour qu'on prenne un raccourci. Evidemment, je me suis paumée, comme d'habitude. On s'est carrément retrouvés devant la place de la fontaine.

Forcément, je me suis encore engueulée avec mon frère. Soudain, sortit de nulle part, des tas de monstres noirs bizarres avec des yeux jaunes étaient apparu. On les a reconnu, ils ressemblaient traits pour traits aux créatures qui s'étaient retrouvés dans notre monde avant que... Enfin bref. On a eu peur comme jamais, sur le coup mon grand frère m'a dit de courir. J'ai pas courru. Je sais pas si c'était la peur ou non mais j'étais restée plantée là comme une conne idiote. Les monstres venaient de blesser mon frère et moi, tout ce que j'ai trouvée de mieux à faire c'était crier. Quand ils ont bondi sur moi, j'ai cru que j'allais mourrir. Mais soudain, j'ai entendu un bruit de moteur et y a eu une lumière jaune à péter les yeux et les monstres s'étaient retrouvés applatis contre un des murs bourré de tags. La lumière
partie, j'ai vu quelque-chose d'à peine moins étrange.

C'était une dame blonde qui devait être plus agée que mon grand-frère. C'était pas juste son apparition soudaine qui m'a étonnée. C'était surtout ce qu'elle portait. On aurait dit des grosses pièces d'armures au bras, jambes, épaules et ici et là sur le reste. Ce qui était bizarre, c'est que ça semblait limite se coller à sa peau. Sur l'instant, j'étais encore à me demander ce qu'il se passait qu'elle se retournait vers moi pour me demander si ça allait. Elle avait une voix vraiment trop calme, pas la voix calme comme on voit dans le films. Nan c'est comme si c'était ma mère qui me disait ce qu'on allait manger. Oui ça sonne bizarre et pourtant c'était totalement ça. Ensuite, tout est allé trop vite, mais vraiment trop vite. Le bruit de moteur s'est relancé puis ses coudes et jambes ont crachés du feu comme des fusées. Elle les passait à tabac, avec ses poings, c'était dingue! Au bout d'un moment, les créatures prirent la fuite.

A peine était-ce fini que la dame se retourna vers moi, son casque s'était déplié tout seul. Ses yeux étaient étranges, rouges et aux pupilles pas réellement noir. Ce détail passé, elle m'a aidée à porter mon frère jusqu'au médecin. Heureusement, il n'avait rien de cassé. Quand les choses se sont calmés, j'ai pu parler avec celle venue à ma rescousse. Il faut croire que moi et mon frère n'avons pas finis d'apprendre sur cette ville. Elle m'a dit qu'elle s'appelait Morgana, elle serait apparament la shérif de Traverse Town. Elle m'a ensuite expliquée un peu tout ce qu'il s'est passé exactement. (j'écrirais tout ça sur une autre page) J'ai toujours eu du mal avec la police mais elle, Morgana, était différente. D'habitude, pas mal de gens, flics ou non, cherchent, au mieux, à rassurer. Mais avec elle, ça semblait moins "fausse". Quand elle parlait, c'était pour comme si j'étais une amie de longue date. C'était bizarre mais ça m'a calmée. On a discutée de tout et rien jusqu'à ce que mon frère sorte de la salle du docteur. Je pourrais continuer encore un peu mais je commence à manquer d'encre. A demain cher journal.


PS: A la fin de la discution, Morgana a acceptée de me donner un peu d'argent en allant nourrir ses chats. Elle a dit qu'elle organisera le tout pour moi demain.

PS bis: Il faudra aussi que je lui demande si elle ne mentait vraiment pas sur son âge.


27 ans plus tôt - Avalon's Kingdom - Hiordis Himmelen

Bon sang mais qu'est-ce qu'elle fait? Elle est souvent en retard mais jamais à ce point pourtant.

Oh mon dieu en retard, je suis en retard ! Mais pourquoi j'ai pris autant de temps ! Idiote que je suis ! J'espère qu'il n'est pas partit à force d'attendre. Ca m'étonnerait, enfin je crois, je pense. Et si ça ne lui plairait pas? Qu'est-ce que je trouverais pour m'expliquer? Est-ce que tout restera comme avant? Oh non c'était à gauche ou à droite déjà? Idiote arrête de stresser. Tu te rappelle bien du chemin non? Et puis il n'est pas ce genre là tu le sais. Ah! Le voilà !

Sig ! Je suis l- woah woah aah! Ah nan tout mais pas ça ! Pas le coup de la cheville foulée à une poignée de mètres! Non non! Tout sauf tomber sur le ventre! Maudites chausses! Par réflexe je ferme les yeux tandis que j'agite les bras dans tous les sens. Je sens déjà le gravier prêt à écorcher la peau à l'atteri- Je t'ai déjà vu faire de meilleures entrées en scène.

Qu'est-ce que? Je ne suis pas tombée? J'entends comme un battement de coeur en plus. Vint un très bref silence avant que je ne déssere mes paupières humides de façon hébétée. J'vois juste la veste de Sigmund. Ce n'est d'ailleurs que mainetnant que je ne me rende compte de ses mains sur mes épaules. Dieu merci il m'a rattrapée! Oh la gourde que je suis! M'extirpant de son torse (non pas que ça me dérangeais) , je dois être toute rouge tiens.

Désolée! J-je j'étais aller enfin j'ai dû partir prendr- e-enfin non! C'est q-q-que enfin oui euh non mais c'était que j'étais partie ache- Acheter la robe que tu porte et tes chaussettes en béton?

Mais raaah je te l'ai déjà dis ce sont des chaussures-

parfaitement fabuleuses.
parfaitement fabuleuses.

Oui cela va parraitre bête mais la synchronisation m'a fait rire. Sigmund, toujours aussi calme, s'est contenté d'un rictus tout au plus. Oh il n'a jamais été extraverti et encore moins du genre chaleureux mais je le connais, mieux que n'importe qui. Enfin...lui aussi me lit comme un livre ouvert, probablement bien mieux que de mon côté. Après que mon sursaut de rire se soit calmé, ses mains lâchent mes épaules avant de commencer à faire quelques pour ensuite prendre une valise. Sans plus tarder, je l'ai rattrapé puis il enroula son bras avec le mien et nous voilà partis. Nous étions en plein boulevard des vieux quartiers, là où il n'y a quasiment pas d'électricité. Faites de vieilles pierres et de trottoir irréguliers bien loin des structures métalliques blanches et lisses d'en haut. Il y a mieux comme point de rencontre ici-bas mais on est à l'abri des différences sociales. Si la famille de Sigmund apprenait qu'il "fricote avec une mendiante de la plèbe" ce serait la fin, aussi bien pour lui -cadet d'une famille noble- que de ma famille entrant à peine en classe moyenne.

Où vas-t-on cette fois? Ce n'est pas la route vers le reste de la cité.

Tu verras bien. Me dis-t-il en souriant. "Souriant"... jamais je ne l'avais vu faire aussi souvent ce rictus. Même avec moi, enfin je crois, je sais pas, si, non, peut-etre, non je réfléchis trop!

Nous avons poursuivi silencieusement notre chemin jusqu'à quitter la vieille ville. Peut-être deviens-t-il excessivement prudent pour être à l'abri des regards indiscret. Il est vrai que sa famille commence à suspecter sérieusement ce qu'il se passe mais...je ne sais pas, j'ai une étrange appréhension. Comme si quelque chose d'important et d'imminent allait arriver. Oh mais cette fois ce n'est pas moi qui me fais des idées, enfin si, mais cette fois j'en suis persuadée! Et puis...il n'y a pas que lui qui pourrait avoir son lot de nouvelles. Les routes de béton contrastant avec les bâtiments alentours cédent leur place à un petit chemin presque boueux. Nous venons effectivement de quitter la ville pour rejoindre une espèce de colline couverte par de gigantesques arbres. Etrange, il nous est déjà arrivés de quitter la cité mais jamais il ne m'avait emmenée par-là. Et pourquoi devoir atteindre le sommet de la colline? Le soleil se couchera sous peu, qui plus est, ses rayons passent à peine entre les branches.

Sig *s'éssoufle* la route est encore longue? Je n'y arriverais pas à ce rythme.

Ne t'en fais pas on est bientôt au sommet, il reste plus que les marches regarde. Me dit-il en attrapant ma main pour m'aider à finir le trajet.

S'en rends-t-il seulement compte ou n'as-t-il toujours pas remarqué? Je l'ignore... C'est curieux, au fur et à mesure que nous nous approchons, les je remarque que les marches sont en pierres et loin d'avoir étés faites avec négligeance. Autour de nous se dresse des colonnes belles mais en ruines ainsi que des vestiges de...temple je suppose? Quand nous avions enfin franchi les marches, un silhouette de pierre majestueuse bien qu'en piètre état se dresse devant nous. Une sorte de sanctuaire recouverte par la végétation tandis que les rayons du soleil illumine le centre de la place. Jamais je n'avais vue cet endroit. Et me voilà redevenue comme une enfant à regarder les lieux avec émerveillement main dans la main avec Sigmund. Tout est si calme, si paisible. J'en oublie presque la fatigue d'avoir marcher aussi longtemps.

Sigmund tira doucement ma main pour m'emmener un peu plus loin. Je comprends enfin pourquoi il tenait à m'emmener ici. Nous voilà désormais sur un gigantesque balcon avec une vue menant jusqu'à l'horizon où l'on peut voir le soleil s'enfouir au loin par-delà les montagnes. Posant ma main libre sur le rebord, je contemple ce tableau que je n'ai jamais pu voir au sein de la cité.

Depuis combien de temps cette masquarade dure-t-elle?

...Longtemps? Enfin je- enfin tu sais très bien que je ne sais pas compter, je ne suis pas restée aussi longtemps à l'école. De suite nous esquissons tous les deux un sourire. Nous en avons toujours rit ou presque.

La famille ne nous a pas fais de cadeau.

Non. Mais pourquoi il parle de ça? Qu'est-ce qu'il se passe? Roh arrête de remuer des pieds tu veux. Tapoter des doigts sur le rebord d'accord mais pas les pieds. Et voilà que tu t'agaçe toi-même ma pauvre.

Tout va changer.

Je me retourne vers lui d'un air interrogée. Le voilà qui dépose sa malette par terre, lâche ma main et se met à dos de moi. Je le vois faire ses clics et ses clacs pour ouvrir son bagage. Il se relève tenant par chaques extremités une sorte de tenue. Toujours de dos je le vois enfiler la tenue de manière plus ou moins négligé. Il se retourne et je découvre ce qui était bien plus qu'une simple "robe". Je savais déjà qu'il faisait partie de l'ordre des chevaliers, tradition encore présente à notre époque mécanisée, mais voilà qu'il me présente un uniforme que je ne l'ai jamais vu porter.
La tenue:
 

Le capitaine Dulac m'a finalement promu de la robe rouge. Désormais je suis le futur successeur à la tête de l'ordre et, par conséquent, j'ai désormais accès à mes propres droits de chef de noblesse ce qui veut dire...

Ce qui veut dire?

J'ai droit d'anoblissement sur les classes inférieurs. Hiordis je... Roh et zut.

Je n'arrive plus à dire mot. J'ai la gorge qui me serre, les yeux humides et quasi-brûlants. Mes mains tremblent comme jamais. Ses bras aussi on dirait. Son air assuré disparait soudainement comme s'il relâchait tout. Tout vient de s'éclai- Qu'est-ce qu- Il pose son genoux à... Cette boite.

Hiordis Himmelen, par les pouvoirs qui me sont conférés par la chevalerie: veux-tu m'épouser?

Ok. Ca y est. J'éclate. Je sens mes traits faciaux s'étirer jusqu'à faire mal. Quelque-chose coule sur les joues. J'hoche la tête, la gorge trop serrée pour dire par les mots la réponse magique. Il se rélève et on s'embrasse, le reste est silence.

Dans son étreinte, ma raison me revient peu à peu. Ce que j'avais à dire ressurgit enfin dans mes pensées. Toujours dans ses bras et lui dans les miens, je ne me détache pas, je brise juste le silence.

Sig. Tu n'as rien remarqué?

Son regard devient soudainement hébété, comme s'il allait forcément commettre une bourde. Hésitant, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit.

...Euh... Tu as de nouvelles chaussures?

Je ne me détache pas de lui mais je le regarde en souriant à chaudes larmes. J'ôte ma main de son cou pour placer son bras plus bas vers mon ventre. Son regard parrait confu, désemparé. Il ne se rends compte de rien pour l'instant. il commence à mouvoir sa main et ses sourcils se lèvent alors qu'il remarque enfin la surface légèrement arrondie. Nous nous embrassons à nouveau. Après un moment, nous relâchons notre étreinte.

Désormais face au soleil côte à côte, son bras se pose mon épaule tandis que ma tête se laisser accoler contre son épaule. Aujourd'hui, devant l'horizon, se tient lui, moi et le futur.

Future in my hands - Rock Queen

*Miaou*

...Mia... *Miaou* *Miaou* *Miaou*...ou?

Jour 2 - Traverse Town, 2ème et 3ème district - Morgana

Future in my hands - Rock Queen

*Miaou*

...Mia... *Miaou* *Miaou* *Miaou*...ou?

Les paupières se rouvrent, les récepteurs oculaires se rallument, j'entends un vaccarme et mes chats. ...Mes chats... Mes chats? ...

MES CHATS !

Pfiou! Encore un peu et je serais allée me cogner la tête contre le plafond. Ouuuh j'ai la tête dans les vapes. Avec la fièvre du matin, je reprends conscience de mon environnement petit à petit. Des murs, mon matelas, la fenêtre et... Oui je suis bien dans mon appartement. J'entends du Rock Queen dans la pièce et, dans une moindre mesure, mes chats. Une minute.... J'ai laisser le juke box allumé depuis hier soir?! Les chats ont faim?! Mais il est quelle heure?! Huh? Pourquoi j'arrive pas à me gratter la tê- Oh misère j'ai encore perdue mon bras dans l'appartement! Merlin Jr et Arty ont bien failli se faire propulser alors que je m'extirpais du lit. Les pauvres qui restaient affalés à crier famine. Mais j'ai pas le temps! Enfin si! Enfin je me comprends. Bon où est ce maudit bras? Il était pas sous le lit si? Rah et faut que je coupe cette musique! Oui oui Delphy tu auras tes croquettes! Rah réveil de... Ah j'ai trouvée quelque-chose sous le matelas! C'est bizarre, on ne dirait pas mon bras. Hm? Qu'est-ce que c'est? Un livre? Je ne me rappelle pas en...

*DRING* *DRING*
M'dame Morgana c'est moi la fille d'hier.

Ouh merdouille j'l'avais presque oubliée la petite ! Vite je dois *BAM* ...j'ai oubliée de refixer ma jambe. J'arrive! Dis-je en sautillant jusqu'à la porte d'entrée. M'appuyant sur le mur, j'ouvre la porte et d'un signe de la main j’accueille la jeune fille.

Désolée, je me préparais. Mais entre donc! Les chats ont faim en plus!

B'jour m'da- Aaaah!

Oh ne t'en fais tout le monde réagit comme ça la première fois! J'étais justement à la rattacher. Mais ne reste donc pas dehors, il fait froid pardi! Et n'oublie pas: chez-moi, c'est aussi chez-toi.

Bondissant vers mon canapé pour ensuite traficoter ma prothèse, je jette un bref coup d'oeil sur la petite. D'abord hésitante puis observatrice des lieux, elle pénètre dans mon antre. Bon, plus que deux-trois trucs eeeeet hop! Dégourdissant un peu ma jambe, la voilà prête à reprendre du service! Posant mes genoux sur le canapé, je me retourne vers le dos du meuble pour observer mon invitée accroupie à carresser mes boules de poils.

Ils sont adorables!

Ils le savent et l'exploite pour avoir ce qu'ils veulent ahah. Laisse-moi te les présenter. La rousse s'appelle Delphy, le siamois Arty et le petit tigré se nomme Merlin Jr.

Quelques temps plus tard - Jacobine

Et c'est comme ça que j'ai cette boule de poil ici.

A ce rythme autant avoir un enfant!

Son sourire s'amenuise légèrement, il est toujours là mais plus discret. Merde j'ai peut-être tirer sur une corde trop sensible! Ah merde, tout allait bien pourtant. Hm? Ah nan, elle se met à rire finalement. Comme si j'avais sortie la meilleure blague du jour.

Ahahaha ça jamais! Je suis bien trop vieille pour ça héhé. Même si moi et mon ex-fiancé nous avions tenter le coup.

Son rire disparait et je la vois poser son regard et sa main sur sa jambe mécanique. C'est étrange, un coup sur deux j'ai l'impression de parler à ma mère puis à une amie. D'une sorte de maman complice on dirait maintenant cette copine qui refuse de te dire que ça ne va pas. Oui, ce genre de fille un peu inquiétante (ou énervante). Cela n'a duré que deux secondes mais ses yeux semblaient complétement perdus. Vaut mieux que l'on ne continue pas sur le sujet. Déjà que j'ai hésitée à lui demander comment elle a eu une jambe pareille. Soudainement, elle se lève avec un sourire pour me dire:

Bon! C'est pas tout mais il va falloir que je parte travailler! Comme promis, je te laisse nettoyer l'appartement et t'occuper des chats. Si tu reste ce midi, fais-toi plaisir et sers-toi. Hésite pas à t'occuper avec ce que j'ai.

Ca marche m'dame.

Allez tchao! Me dis-t-elle en prenant son manteau cachant cette espèce d'armure avant de partir.

Un peu plus tard

Et voilà terminé. Heureusement pour moi, les chats sont sacrément vif mais propre. Ca court dans tous les sens puis ça s'installe tranquillement sur le canapé dormir. Autant dire que tout nettoyer fut relativement peu difficile. C'était assez bordélique chez elle quand-même. J'ai trouvée un vieux livre couvert de crasse sur son lit, tu parle d'une hygiène toi! On dirait son journal tiens. Bon, maintenant je n'ai plus rien à faire. Il est pile midi et le juke box ne marche pas. Génial... Bon, j'ai qu'à me faire un sandwich avec le peu qu'elle a et peut-être jeter un oeil à son livre tiens. Juste un peu, elle ne le remarquera peut-être même pas. Assise comfortablement sur son canapé, le petit Merlin Jr dort juste à coté et je me met à lire en diagonale. Il y a vraiment trop de pages pour que je lise tout. Mais qu'est-ce que...

Sigmund est mort. Tué par ses créatures noires. Son capitaine est venu me l'annoncer lui-même. Alors il est au courant pour nous. Nous n'avions pas encore annoncé la nouvelle à sa famille et nous ne l'aurions jamais fait. Le capitaine est gentil. Il a accepté de donner une part de sa solde pour m'aider à tenir jusqu'à la naissance du bébé. Il parait que ce Dulac était un ami de Sig. Je ne sais pas vraiment. Je n'ai plus envie d'écrire.


Mais qu'est-ce que... Elle m'avait dit qu'il était parti pour un mariage arrangé. Un bébé?! Est-ce vraiment sont journal ou... non, non. Réfléchis un peu, elle s'en souviendrais et puis elle n'est pas le genre à mentir. D'un coté, ce livre a vraiment l'air vieux. Ça parait trop incohérent. Il y a quoi sur les autres pages?

J'ai pris un moment avant de pouvoir à nouveau écrire. Il s'est passé tellement de choses. Autant commencer par le plus important: je suis devenue mère ! Un garçon, je l'ai nommé comme le voulait son père: Siegfried. Malheureusement, la famille est au courant. Le mariage n'ayant jamais eu lieu, Siegfried est un bâtard aux yeux de la loi. Rah et au diable ! C'est mon fils et le sien, je refuse qu'il ait à subir le mépris des autres. Le capitaine Dulac a promit de m'aider. Pour cela il m'a offerte un logement dans les quartiers moyens au sein de la capitale. Je me sens mal à l'aise d'accepter tout ce qu'il fait. Mis à part, je n'y ai pas encore prêté pleinement attention mais il parait que les créatures noires (Dulac les nomme Draugr) deviennent de plus en plus nombreux et imprévisibles. Au moins nous serons en sécurité.

C'est peut-être le journal d'une amie? Ça serait logique. Huh? Il y a un carnet entre les pages. Bizarre, il a l'air nettement moins vieillot que le livre. Je me demande ce qu"il contient... Non je ne devrais pas... Roh et puis si elle ne l'a jamais lue elle ne le fera pas sous peu. Premier truc que je trouve: une note.

Message du département de recherche d'Avalon
Expéditeur: Gerhman Von Strasse
A l'intention de: Hiordis Himmelen
Sujet: Admission au service de sécurité publique

Madame,

Le département et moi-même vous félicite pour avoir surmontée avec brio les opérations chirurgicales. Nous acclamons également votre courage pour avoir acceptée de rejoindre le programme d'agents de sécurité cybernétique malgré les immenses pertes à la fois fois familial, corporelle et psychologique. Comme convenu vous avez été assignée à la section policière 11.

Malgré tout, nous avons étés informés sur votre état psychologique, en particulier sur le sujet de la destruction de la capitale l'année dernière. Ainsi, le suivi du docteur Schmidt reprendra durant vos premières années jusqu'à avoir pleinement récupérée. Compte tenu de votre future carrière, vous serez amenée à travailler régulièrement avec les représentants actuels de la chevalerie. Vous comprendrez surement que cela impliquera des difficultés pour le secteur et votre propre personne. Le capitaine Dulac ne gardant son poste qu'à titre purement administratif, le débat fait rage quand à qui devra prendre son titre. Votre relation avec lui et sa famille risque de n'avoir que peu d'influence sur nos rapports avec l'ordre. Ces derniers voient d'un mauvais oeil le débarquement de nouveaux cyborgs depuis le projet Ritter.

Docteur Schmidt et moi-même seront disponible si vous avez encore quelques questions sur votre état. Désormais, nous souhaitons bonne continuation au service de la population contre l'envahisseur ténébreux. Longue vie à la couronne, longue vie Avalon.

PS: Je me permet également de vous remercier à titre personnel pour vous être portée garante des bienfaits des soins cybernétique au public. Votre soutien et satisfaction est grandement apprécié.

Fin du message

Est-ce qu'il serait possible que ce soit vraiment elle? Ça pourrait lointainement expliquer comment elle a pu devenir shérif ici mais... Il y a une photo à coté. Non, non! J'en ai assez lue. Pas besoin de farfouiller plus encore dans ses affaires! Et puis j'ai finis mon travail. J'ai qu'à ranger le bouquin dans un tiroir au hasard et lui laisser un mot de remerciement avant de partir. Elle m'a déjà donner l'argent de toute façon et les chats roupillent tous. Rah moi et ma curiosité à la con.

Epilogue, troisième district - Morgana

C'est ici que tout cela s'est passé? C'est un sacré foutoir...

Oui, il y a pas plus de quinze minutes. On voyait presque encore l'aurore boréale.

Des survivants?

Seulement un blessé, le reste a survécu. Je n'ai pas pu la dévisager, elle était trop rapide. Désolé.

Ne t'excuse pas voyons! Tu es intervenu à temps c'est tout ce qui compte. Aaah je commencerais presque à me faire trop vieille pour ce métier. Lui dis-je avec le sourire qu'il n'avait pas revu depuis un an déjà. Ah bah tiens le voilà qui sourit à son tour. Ça marche toujours avec lui!

C'est vrai. J'aurais presque perdu l'habitude d'une victoire pareille. Et cela m'a fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul survivant d'Avalon.

Et moi donc... Mais nous en parlerons une autre fois! Tu sais ou se trouve les rescapés? Cette fois-ci ce ne sont pas des heartless ordinaires ET il y a de vrais témoins. Tu m'accompagne?

Non désolé, il me reste encore un endroit à visiter. Qui plus, je ne suis que chevalier. Je n'ai pas l'expertise pour trouver les indices dans les moindres détails. Si Traverse Town est également touchée je n'aurais qu'une raison de plus pour revenir te voir.

Je te remercie sincèrement d’être venue.


Wolf among us - Prologue

Allez va bêta ! Encore le même sourire échangé avant qu'il ne se courbe pour me saluer et commencer à partir juste après. Hm, il s’arrête? Il ne se retourne pas et sa main est posé sur son fourreau.

Ce qui les a attaqué... Elle avait un emblème, le même que le sien.

...Je vois. Je te préviendrais dès que j'aurais du neuf. Au moins sur ces brèches, qu'il y ait un rapport ou non.

Et le voilà parti. Raaah c'est bien notre veine. Les heartless sans emblème, ses failles ici et là et maintenant ça. Peut-être qu'après tout ce temps nous le retrouverons enfin. Je sais qu'il doit y avoir des indices ici mais... Quelque-chose me dis que la véritable réponse se trouve-là haut, dans les étoiles.

Dans tous les cas, l'enquête commence maintenant.

J'ai quelques particularités, vous savez;

✦ Morgana est originaire du royaume d'Avalon, un monde à la technologie extrêmement avancée ayant gardé des traditions médievales comme la chevalerie. Les cyborgs comme elle commencaient tout juste à prendre le pas sur les chevaliers de l'ancienne époque.

✧ Elle est devenue la shérif officielle de Traverse Town durant les 358/2 jours avant le réveil de Sora.

✦ Morgana est une cyborg. Ses oreilles, rétines, poumons, omoplates, bras et jambes sont entièrements bioniques. Quelques organes ont reçu des implants synthétiques, notamment un pacemaker.

✧ Elle vit actuellement dans un appartement entre le 2nd et 3ème quartier de Traverse Town.

✦ Elle possède trois chats: Merlin Jr, Delphy et Arty.

✧ Quand elle ne travaille pas, dans un soucis de comfort, Morgana détache un bras ou ses jambes. En revanche, elle a horreur de ne pas avoir ses prothèses hors de son champ de vision.

✦ Bien qu'elle puisse porter des vêtements civils, sa combinaison cybernétique reste la meilleure tenue pour supporter ses prothèses et l'ERE.

✧Elle dispose d'un vieux journal contenant contenant une ancienne photo. Le seul souvenir du temps où elle était humaine.

Et derrière l'écran, tout est différent;
Cette fois tu liras pas dans mes pensées Aqua!



Sinon pour les deux du fond, je suis le toaster et je serais la seule personne du staff à ne pas se retrouver au pays de l'éternel hiver chiant: le Canada. Autrement dit, si vous voulez du staff vraiment présent (huhu), c'est à moi qu'il faudra parler. Pas d'inquiétude je mords pas je mâche et je mange.
Si vous avez des questions sur le lore ou que vous voulez un 'tit scénar' rp vous pourrez aussi me le demander. Je connais TOUS les kh (sauf Coded parce que, soyons francs, il pue) même si les seuls épisodes que j'ai sont kh1 et 2 qui sont tout poussiéreux.

Oh et le grand méchant troll Noctis c'est qu'un stagiaire
:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aqua


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t40-aqua
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 165
Points de vie : 215
Attaque : 18
Magie : 27
Soin : 20

Keyblade Master

Jeu 12 Nov - 13:54
Validation!


YESSSSSS FINALLY.

Morgana est superbe. Je ne sais pas pourquoi tu disais que ta fiche était « meh », perso, je trouve qu'elle introduit très bien le personnage. <3

J'ai hâte de te voir RP, là, après un mois! :zomg:

Allez, je te lance tes stats and you're good to go!

Tes statistiques
Rang :Expert
Points de vie : 240
Attaque : 26
Power Attaque : 37
Magie : 13
Power Cast : 13
Défense : 18
Soin : 14
Curaga : 14

Tu peux maintenant...
www. Recenser ton avatar;
www. Faire ta fiche de relations;
www. Demander des rps;

Et surtout, n'oublie pas d'aller voter et de flooder, ça aide beaucoup nos statistiques!
Revenir en haut Aller en bas
 
Morgana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Single de Clara Morgane
» Faites tourner vos sons !
» Negativité océanique PVkami,donald+3autres maxi dont un méch
» Morgana, l'ange déchue
» [SKIN] Morgana Héroïne de Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Gestion du personnage :: Éveil des Cœurs :: Cœurs éveillés-
© Beyond the Keyhole - 2016
Forum inspiré de la saga Kingdom Hearts.
toute reproduction partielle ou totale est prohibée.