AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je cherchais un poisson nommé Wanda, mais à la place je suis tombée sur une wannabe Tifa mais blonde avec des flingues à la place des mains à moins que ce ne soit pas ça mais bon. Merci logique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Morgana


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t44-morgana#146
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 117
Points de vie : 240
Attaque : 26
Magie : 13
Soin : 14

Monk

Dim 7 Fév - 13:51
*marmonne* Hhmm non pas celui-là, celui-ci non plus. Nah toujours pas. Encore et toujours le mauv-wow on a vraiment un rapport sur le nombre de chewing-gums collé sous les tables? Mais qu'est-ce que c'est que ce...

Je comprends vraiment pas. J'ai beau farfouiller je le trouve pas. Quand c'est sur les graffitis ok, les petits vols aucun soucis et on a même un papier pour les animaux découverts en ville. Alors peut-on m'expliquer pourquoi on a pas un dossier qui archive tous les incidents heartless majeurs des ces dernières années? C'est quoi ça encore? "Décharge de responsabilités de l'atelier Mog"? Cid a vraiment signé ça?! ...Oh grand dieu ce métier me tuera.

Ce pourrait-il qu'il soit dans- Ton café Morgi.

Dans mon café ?!

Hein? Quoi? Qu'est-ce que pourquoi? C'est quoi cette vo-...Ohlàlà je suis fatiguée. J'arrive à faire l'exploit d'oublier que je ne suis pas au bureau mais en plein dans le premier district. Comme d'habitude au bar à la table habituelle comme toujours dehors pour qu'une fois de plus ce soit (comme toujours) la patronne qui vienne apporter le café quotidien. Certes le café c'est pas très bon pour mon espèce de pacemaker mais que voulez-vous, j'aime vivre dangereusement.

Roh oui le café pardon! Merci. Dis-je tout en balayant la montagne de paperasse d'un geste leste et (dis)gracieux. Et le voilà enfin, ce breuvage noir, amer et sans sucre (au final un peu dégueulasse) atterrit enfin sur la table.

Tu devrais ralentir la cadence. On voit les cernes maintenant.

Héhé j'ai une crème bien trop efficace pour ça.

Ça ne cache pas les habitudes de grand-mère.

Va donc servir tes autres clients jeune fille. Rétorquais-je avec un sourire qu'elle me rendit sans vraiment broncher avant de repartir.

Tu paieras 3 munnies de plus pour la peine.

Oh ce coup bas! Je me suis pas ratée sur le coup. Enfin bref, où en étais-je? Ah oui, bon je commencerais le café plus tard. C'est l'heure de replonger tête la première dans un océan de lecture et de résidus d'arbres compressés. Il faudrait que j'embauche une secrétaire à ce rythme. Depuis la dernière attaque, je n'ai pu trouver encore trop d'indices. Même avec les témoignages, rien de concret à l'horizon. J'aurais espérée trouver un rapport mentionnant un emblème similaire à la sienne mais impossible de trouver le dossier dessus. Ce pourrait-il que Léon et sa clique n'aient emporté cela avec eux? Oh ce serait bien ma veine. Le récupérer me pousserait à laisser la ville sans défenses. A moins d'aller demander un service aux moogles? Non ce serait peut-être trop risqué pour eux. Qui sait si les attaques se font également à Radiant Garden. C'est vrai que l'on n'a pas reçu de nouvelles depuis un certain moment. Et encore faudrait-il que les mogs soient d'acc-

Des heartless!

Relevant la tête, c'est avec une belle marque rouge rectangulaire sur le front que j'entends l'appel de la pause, la vraie. Dieu merci enfin quelque-chose qui a moins de chances de griller mes neurones! Me relevant aussitôt, je marche avec hâte vers l'individu. Le ton calme et l'attitude professionnelle, sang froid inclut, plus qu'à lui demander. C'est curieux...sa tête, je ne l'ai jamais vu ici et pourtant il a comme un air familier. Je ne saurais vraiment dire en quoi mais qu'importe.

Où?

Par là! Dans la ruelle qui mène au deuxième district!

Des civils? Demandais-je alors que je commençais déjà à courir vers l'endroit indiqué.

Une femme, blonde, elle avait l'air confuse! Faites vite!

Ni une ni deux (et sans me demander pourquoi ils ne sont pas tous les deux partis), je me rue le plus vite possible. L'endroit n'est pas loin certes, mais je suis en vêtement de ville. Veste, chemise, pantalon et chaussures comme on en voit partout, c'est tout juste assez pratique pour s'y rendre sans tarder mais trop encombrant pour utiliser l'ERE. En plus je bousillerais tout. Alors que je m'apprêtais à débouler sur les lieux en question, j'ôte la veste et laisse mon bras extirper puis déplier le réacteur d'une façon aussi robotico-fancy qu'inutile. Les récepteurs audio se déplient et la visière se déploie. Ça y est, dès le prochain virage j'y serais! Dès lors et sans regarder, je pointe le bras armé soutenue par l'autre avant de sortir la bonne vieille réplique habituelle.

Police! Que personne ne b-...bouge?

Il n'y a rien? Je ne me suis quand même pas trompée de direction? Pas aujourd'hui s'il vous plait! Je ne suis pas idiote à ce point-là pourtant. Le silence, aucune traces de combat et un calme plat. Oooh j'espère que ce type ne m'a pas fait venir pour rien! Il sait ce que ça coute d'empêcher une officier d'assurer la sécurité? Une minute, non. J'entends des pas, tout près. L'autre rue juste à côté. Heartless ou pas, il va falloir être prudente. Je doute qu'il s'agisse d'heartless. C'est bien trop calme. Sans compter le fait qu'il n'y a qu'un seul bruit de pas. Me collant au mur discrètement, je prépare le moteur du bras et go! Durant le mouvement je ne réalise que maintenant que l'on a déjà pu m'entendre au loin (vive les moments de solitude). En espérant que ce qu'il va y avoir devant moi n'est pas un heartless. J'admets que j'ai mes doutes mais s'il s'agirait bien de cette femme (si elle existe) rien ne me dit que ce ne soit pas un sale coup de la part du type de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Asch Flammerouge


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t116-asch-flammerouge#841
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 6
Points de vie : 170
Attaque : 21
Magie : 17
Soin : 11

Battle Mage

Mar 9 Fév - 12:43
Hmmm…. Je veux dormir juste… encore un peu plus longtemps. De toute façon le café n’ouvre pas tout de suite, non? Où est ma couverture? Non, pas là. Peut-être que si j’étire le bras encore un peu plus… Et mon oreiller, il a disparu aussi? Ce n’est pas normal ça. Oh, sauf si je suis au beau milieu de nulle part, en plein au milieu d’un contrat important. Ça doit être ça. S’il y a un problème, Smoke va s’en occuper ou me réveiller. Pas de quoi s’en faire. Mais j’étais quand même certaine d’avoir une couverture. C’est qu’il y a un petit courant d’air pas très agréable. Ce serait assez nul d’attraper un rhume maintenant, je crois qu’on est à court de mouchoirs. Gardant toujours mes yeux clos, je décide donc de rouler à l’aveugle, croyant ainsi me rapprocher de mon objectif. C’est dans ce genre de moment que je me dis que je devrais réfléchir un peu plus avant d’agir. Débouler un escalier, ce n’est pas l’idéal comme réveil et en plus ça fait mal. Une marche après les autres, mon corps se cogna contre ces rebords pointus alors que je laissai échapper des plaintes surprises, ouvrant les yeux et tentant de m’accrocher à n’importe quoi, en vain. Je n’arrêtai ma course que tout en bas, mes grosses boucles d’or sans dessus dessous et une jambe en l’air, la tête contre la chaussée. Oups. Je me redressai, me frottant le dos tout en grimaçant. J’avais connu de meilleurs réveils, mais de pires aussi.

- Comme la fois avec le comité des Vautours. Tu te souviens, Smoke? Ils avaient fait exploser le… Smoke? Smoke?!

Tournant la tête, je découvris enfin les lieux où je me trouvais, non sans un peu de retard. J’avais beau regarder dans toutes les directions, aucun signe de mon frère jumeau. Ce n’était pas normal, véritablement pas normal. Nous ne nous séparions jamais, surtout lorsque nous quittions les alentours familiers de Steel Town. Ma main déserta mon dos pour aller plutôt frotter ma tempe et replacer mon imposante chevelure. Me souvenir, je devais me souvenir. Qu’avais-je fait avant de me retrouver ici? Je n’avais pas mal au cœur et bien que ma bouche fut sèche et pâteuse, n’avais pas l’impression que cette perte momentanée de la mémoire ne soit liée à un abus d’alcool. Mais alors que s’était-il passé? Où étais-je? Cet endroit avait des allures de Goldborough avec toutes ces boutiques, mais ce ne pouvait pas être ça. Je ne reconnaissais pas du tout cet endroit. Oh, il y avait des rabais en cours selon cette vitrine, je pourrais peut-être… Focus, Asch! Smoke, qu’est-ce qui est arrivé à Smoke?

- Est-ce que ça va, madame?

Je tournai mon regard d’améthyste vers la voix qui venait de m’aborder, me relevant du même coup en essuyant mes vêtements. Je pouvais toujours espérer qu’il n’avait pas vu ça, mais vu son air désolé, c’était peine perdue. Pas de chance, mais il y avait des choses plus importantes dont je devais m’occuper dans l’immédiat. Mes questions avaient besoin de réponses et c’est avec empressement que je m’approchai de lui, traînant avec moi mon aura habituelle, flamboyante et impulsive. Pas le meilleur des combos lorsque l’on tente d’aborder un individu pour avoir des informations. C’est bien pour ça que c’est mon frère qui s’en occupe, d’habitude.

- Où est-ce qu’on est? T’es qui? Tu as vu un type qui me ressemble? Il se passe quoi ici, on est dans quelle partie des Wastelands, j’ai jamais vu cet endroit!?

L’inconnu recula, incertain et comme cherchant les réponses qu’il devait me donner, sans succès. J’allais insister et reposer mes questions avec un peu plus d’empressement, lorsque ses yeux se verrouillèrent sur autre chose, derrière moi. La peur passa un instant sur ses traits, ce après quoi il se tourna vers moi, le regard empli d’urgence. Quoi, il y avait des types louches derrière nous? C’est d’un bloc que je me retournai, prête à faire face à pas mal n’importe quoi. Enfin, presque n’importe quoi. Ce qui se trouvait véritablement là, je ne m’y attendais pas. Dans mon dos, l’inconnu avait déjà pris ses jambes à son coup, me laissant tout le loisir de m’exclamer devant ces petites créatures sombres à la silhouette trop mignonne en fait.

- Des Sans-primes! Qu’est-ce que vous faites encore— Oh non. C’est de votre faute hein, espèce de petits….!! Vous allez me dire où est mon frère, maintenant!!!

Criais-je férocement avant de me lancer sur eux. En un mouvement, j’avais activé mes gun-gauntlets  et ma première boule de feu allait déjà s’abattre avec violence contre le heartless le plus proche. Je n’allais certainement pas m’arrêter là. À la course, je me rapprochai d’un second spécimen, l’assaillant cette fois d’un coup de pied retourné, suivit dans son mouvement d’une gerbe de flammes. Deux de moins! Un troisième tenta de se jeter sur moi dans mon angle mort, me laissant tout juste le temps de me retourner et de le chopper au vol avec un tir à bout portant de mon gant gauche. Et boom! Haha! Ça t’apprendra, toi et tes petites antennes toutes mignonnes! Aie! Graaaah! Profiter d’un moment d’inattention pour me blesser à la cuisse, c’est fourbe. Rien de tel qu’un petit crochet du droit pour calmer les ardeurs. Le coup ne fut toutefois pas suffisant pour faire disparaître ce Bountyless, me permettant de le saisir par le cou et de le faire décoller du sol pour le brandir devant moi, serrant autant que je le pouvais.

- Tu vas me dire ce que vous avez fait à ma famille et où nous sommes, maintenant! Pas la peine de me faire ces yeux là, je veux des réponses, tout de suite!

Bien sûr, pour vous qui êtes familier avec ce type d’ennemi, je dois avoir l’air… Oui bon, je ne savais pas, d’accord! Je voulais juste des réponses moi, peu importe comment. Je dû pourtant très vite laisser tomber, poursuivant plutôt le combat et éliminant ces petites silhouettes agiles et dangereuses. Plus j’avançais et plus elles semblaient enclines à apparaître, me poussant à les suivre un peu plus loin, au détour d’une ruelle. Peut-être aurais-je des réponses en continuant comme ça? Même moi je commençais à en douter, mais c’était devenu une évidence maintenant. Dès qu’il y avait des Sans-primes, il fallait les éliminer jusqu’au dernier. Assez simple comme principe. C’est donc ce que je m’employai à faire, jusqu’à ce qu’ils cessent enfin de se montrer, pour l’instant. J’en profitai pour souffler un bon coup et m’appuyer contre le mur d’un immeuble, les iris tournés vers le ciel sombre et empli d’étoiles. Ils avaient réussi à me faire quelques blessures qui, si elles n’étaient pas graves, n’en étaient pas moins désagréables. Je serrai les dents. Si Smoke avait été là… Nous avions pris l’habitude de nous protéger mutuellement. La meilleure défense étant l’attaque, nous avions à nous deux développé des habitudes de combat qui nous permettaient de ne laisser aucun répit à l’ennemi. Sauf que tous ces beaux tours de passe-passe étaient impossibles à effectuer en solo. Il me manquait déjà. Je n’eu toutefois pas le temps de m’apitoyer plus longtemps, une nouvelle silhouette étrangère tournant le coin que j’avais franchi à peine une ou deux minutes plus tôt. Me mettant immédiatement aux aguets, je me plaçai en position d’attaque, comptant mentalement les balles qu’il me restait toujours. Cinq du côté gauche, trois du droit. Ça devrait suffire. Ça allait devoir.

- Baisse ton….Arme?! Truc…. Ça! Tu vas me dire où nous sommes et ce qui se passe! Pas de mensonges, je suis pas une lumière, mais je vais le savoir si tu mens. Pas la peine de me prendre pour une imbécile!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morgana


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t44-morgana#146
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 117
Points de vie : 240
Attaque : 26
Magie : 13
Soin : 14

Monk

Mar 1 Mar - 13:12
{Stardust Crusaders OST - Cheerful Journey}

Alors err et bien en fait c'est à dire que, oui bon, foncer tête baissée n'était peuuuut-être pas la meilleure solution. Avoir fait autant de bruit quelques mètres plus loin était prooooobablement une décision stupide. Débarquer façon brute de décoffrage, suuuuurement que c'était pas très intelligent de ma part. Se retrouver directement devant la jeune femme blonde mentionnée un peu plus tôt alors qu'elle a mon bras cybernétique à réacteur en forme de lame pointé droit devant elle alors qu'il y aurait d'autres menaces dans le secteur est dééééfinitivement le meilleur moyen de s’embarrasser pour toute une journée. C'est gênant. Bon, plutôt que de rester sourcils haussés et bouche entrouverte de façon hébété je devrais peut-êtr- - Baisse ton….Arme?! Truc…. Ça! ...Bon point. Rabaissant ma prothèse s'abaisse pour que sa cime vienne presque toucher le sol pas vraiment rougeâtre du sol toujours pas rougeâtre. Dès lors, je fais ce qu'une personne douée de raisons ferait forcément: se gratter l'arrière du scalpe avec un léger sourire cassé nerveux pour s'enfoncer encore plus. Bon, soyons sérieuses et rattrapons la situation. La visière m'indique que ses signes vitaux sont stables mais elle a surtout l'air perdue. Tentons d'abord de calmer le jeu. Levant légèrement la main en signe de pour-parler, c'est l'heure de la diplomatie. Soit pro Morgana.

Wow wow un instant. Désolée, je...err...t’ai prise pour des heartl-enfin pas quelque-chose d'encore vivante. Enfin peu importe.
Spoiler:
 

Définitivement pro.

Dieu merci la visière masque partiellement cette grimace. Oh mais d'ailleurs tant qu'elle est active mieux vaut faire état des lieux tout de suite. D'un bref coup d'oeil à droite puis à gauche avant de me concentrer sur ce visage étranger. Les signes vitaux c'est déjà fait mais elle a l'air d'avoir quelques égratignures ici et là. Pas de doute il y a bien eu des heartless dans les environs. Elle ne les aurait quand même pas déjà tous battu? Ce serait peu commun ça! Mais ça attendra pour l'instant. Au vu de son attitude, des mini-blessures ici et là et de son charabia le doute n'est pas permis. Je crains bien qu'il ne s'agisse d'une nouvelle venue. Je ne connais que trop bien ce scénario là (et puis c'est mon boulot). Mieux encore, j'ai l'impression de débarquer au mieux de son caractère, joie. M'approchant calmement et lentement d'elle, je désamorce le réacteur, histoire que le bras ait l'air moins menaçant. Le tout en reprenant une gestuelle plus adroite.

Tu n'as rien de grave? On vient de me prévenir de ce qu'il se passait. J'arrive un peu tard on dirait. Enfin ce n'est plus important j'imagine.

Je ne crois pas t'avoir déjà vu ici. Tu viens d'arriver? Bah qu'est-ce que je raconte! Évidemment que oui! on tire tous cette tête la première fois! Sauf si tu reviens juste de la boutique du chapelier fou quoique j'en doute. Oh mais je m'égare...


Ma foi, tant qu'il n'y a pas de ces créatures noirâtres, autant en profiter de suite. Dépressurisant la visière, celle-ci s'ouvre puis se rétracte vers les récepteurs audios, dévoilant pleinement mon visage. Tirant un sourire léger et discret, je tente maladroitement d'avoir l'air un peu rassurante.

Morgana, shérif de Traverse Town. Fais pas attention au bras! Enfin bref, ce serait mieux de s'occuper de ses blessures d'abord non?

Bon si je dois continuer sur cette lancée, mieux vaut ne pas faire les choses à moitié. Pas comme si garder un bras à réacteur tranchant bien trop gros pour que ça paraisse cohérent par rapport à ma morphologie serait un facteur de crédibilité. Quoique ça veuille dire d'ailleurs. Sans plus attendre, le tout se rétracte tandis que le bras reprends sa forme "normale". Reste à voir si un bras artificiel sans peau synthétique serait "normal" aux yeux de cette dernière. Ça et s'il ne reste réellement plus de heartless ici. M'enfin, qu'est-ce qui pourrait bien arriver de grave? Ooooh j'espère que cette journée ne sera pas suffisament poisseuse (et cliché) pour que cette pensée soit prémonitoire. J'ai déjà la malchance avec la paperasse alors le reste... Et pourquoi j'ai l'impression de me parler qu'à moi-même depuis un p'tit moment?
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Asch Flammerouge


http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/t116-asch-flammerouge#841
http://beyond-the-keyhole.forumactif.org/

Messages : 6
Points de vie : 170
Attaque : 21
Magie : 17
Soin : 11

Battle Mage

Mer 2 Mar - 15:47
Cette… personne? Inconnue? Entité? Blonde, voilà, ça au moins je ne peux pas me tromper. Cette blonde avait l’air bizarre et, surtout, portait une arme qui avait l’air vraiment très géniale. Enfin, elle l’aurait été un peu plus si elle n’avait pas été du côté adverse, ça c’est certain. Dans l’état actuel des choses, par contre, c’était un peu plus complexe que ça. Durant quelques secondes, nous ne bougeâmes pas d’un poil, ni l’une ni l’autre. Comme si nous nous jaugions ou, plus simplement, que nous étions toutes les deux un peu lentes à la détente. L’instant suivant, pourtant, l’inconnue s’anima, comme réalisant tout juste ce qui se passait, abaissant son arme. C’était déjà un départ, mais je n’arrivais pas à me détendre tout à fait. J’eu bien de la sympathie à son égard lorsqu’elle se gratta l’arrière de la tête avec maladresse, me reconnaissant dans le geste, mais je n’étais pas non plus en confiance. Il y avait encore trop de questions qui se bousculaient dans ma tête et je détestais ça, surtout lorsque je ne pouvais pas simplement me contenter de me reposer sur mon frère. Prenant la parole, ses mots m’incitèrent à me calmer, ajoutant qu’elle m’avait pris pour un… un quoi? Hoertel? Je n’avais pas très bien compris, mais la blonde enchaîna, se corrigeant en disant qu’elle m’avait pris pour quelque chose qui n’était plus vivant. S’en était suivit, de sa part, une expression de malaise et, de la mienne, un haussement de sourcil.

- T’as déjà vu beaucoup de trucs morts qui tiennent encore debout toi? Non sérieusement, parce que ce serait vachement inquiétant en fait…

Avais-je glissé du tac au tac, sans même vraiment réfléchir à ma réplique. Ça ne faisait pas partie de mes habitudes de peser mes mots, de toute façon, et je n’allais certainement pas commencer ça maintenant. Non mais, pour qui vous me prenez?  L’inconnue semblait pourtant occupée à faire l’état des lieux ou un truc du genre, parcourant la scène du regard. J’allais commencer à m’énerver bientôt. Moi et la patience c’est pas trop ça. Fort heureusement, son attention se reporta sur moi et sa visière se rétracta, me permettant du même coup d’avoir une meilleure vue de son visage. Débuta par la suite son petit monologue, me demandant si j’allais bien –alive and kicking, baby!- et enchaînant en me demandant si je venais d’arriver, pour mieux m’empêcher de parler et réfléchir à voix haute. Enfin, elle faisait une pause.

- La première fois que quoi? Et qui t’es?

Enfin, une réponse. La blonde se prénommait donc Morgana et était… shérif. Oh la la. C’est bien ma veine. Je roulais déjà des yeux en soupirant, me préparant mentalement à devoir composer avec une personne paresseuse, aux crochets du gouvernement et incapable de faire quoi que ce soit de ses dix doigts. Ça expliquerait bien ses premières maladresses d’ailleurs, bien que j’étais loin, très très loin, d’être la meilleure personne pour en juger. Complètement déconnectée de mes priorités, ce qui n’était pas très surprenant à dire vrai, la fameuse Morgana m’offrit de faire soigner mes blessures. Alliant l’acte aux paroles, elle me laissa savoir que la situation est sous contrôle en rangeant… euhm… Vous savez quoi, je ne vais pas m’embêter à décrire ça. Je pense pas que j’ai tout compris de toute façon, mais son bras est vraiment… original. Quoi qu’il en soit, je ne pouvais pas non plus juste la suivre avec le gros sourire, lui donner une tape amicale dans le dos et ouvrir une bière. Ce serait tentant, mais j’avais encore des questions et je n’en démordrais pas! Vous croyez qu’on peut faire un mélange des deux et allier bière et questions? Et puis merde, Asch, dans quel genre de situation tu penses que tu es?!

- Minute papillon. Je ne te suivrai pas tant que je n’aurai pas eu les réponses à toutes mes questions! Je n’ai jamais, jamais entendu parler d’un endroit nommé Traverse Town et même si j’ai vraiment envie de voir cette boutique dont tu parles, je ne compte pas te suivre aussi facilement! Qu’est-ce qui est arrivé à mon frère? Pourquoi est-ce que je suis ici? Pourquoi cette ville n’a pas encore été engloutie par les sans-primes?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Revenir en haut Aller en bas
 
Je cherchais un poisson nommé Wanda, mais à la place je suis tombée sur une wannabe Tifa mais blonde avec des flingues à la place des mains à moins que ce ne soit pas ça mais bon. Merci logique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAX' Ϟ Demain, je serai le roi du monde. Mais pas aujourd'hui, je suis trop bourré
» Probleme paypal, limite de paiement???
» Je ne peux être acheté mais on peut me voler d'un regard, je suis sans valeur pour un mais inestimable pour deux. Qui suis-je ? (Kiwi)
» Bapteme de Siaam
» Merci ? Mais de rien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond the Keyhole :: Role Play :: Contrées Neutres :: Traverse Town-
© Beyond the Keyhole - 2016
Forum inspiré de la saga Kingdom Hearts.
toute reproduction partielle ou totale est prohibée.